Navigation – Plan du site
2008

Saint-Paul-Trois-Châteaux

14bis rue du Serre Blanc
Notice rédigée par : Pascale Réthoré

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9944

Date de l'opération : 2008 (EX)

1Deux sondages ouverts en amont de l'extension de la maison de retraite de la ville ont permis de dégager deux espaces bâtis qui ont connu une évolution en deux temps.

2La première partie de cet espace, située à l'ouest de la parcelle, voit la mise en place d'un premier bâti au cours de la période augustéenne. Il s'agit vraisemblablement d'un bâtiment d'habitation marqué par deux grandes pièces d'une vingtaine de mètres carrés chacune. Le bâti s'étend sans doute plus vers l'ouest et le sud. Mais les secteurs nord et est semblent caractérisés par des sols externes de type cour ou jardin. Des négatifs linéaires observés dans ces zones appartiendraient vraisemblablement à des plantations ou aménagements paysagers.

3Le premier espace est restructuré et agrandi vers l'est au cours du Ier siècle de notre ère. Le bâtiment dispose alors d'au moins 5 pièces, beaucoup plus luxueuses qu'au cours de la période précédente avec des sols maçonnés, peut-être même mosaïqués, et des murs couverts d'enduits peints où domine le rouge.

4Ce deuxième espace est construit à 8,50 m à l'est du premier bâti dégageant une zone vierge de bâti peut-être dévolue à un jardin. Deux interprétations peuvent être proposées : soit ce nouveau bâti correspond à un bâtiment indépendant dont seule la façade ouest a été mise au jour au cours de cette opération, soit il s'agit de l'extension du même bâtiment. Cette dernière proposition paraît plus pertinente car l'un des murs de cette phase d'occupation semble se prolonger à l'ouest, jusqu'à rejoindre la limite formée par la première partie du bâti. Ce mur formerait donc le lien entre deux ailes d'un même bâtiment. Il est même possible que d'autres pièces se développent dans la partie nord, à la suite de celles appartenant au premier bâti. Cette construction, on peut employer le terme de domusvu sa configuration dans l'espace urbain, se caractérise alors par un plan assez classique pour l'Antiquité avec de nombreuses pièces entourant un espace central à portique, de type cour ou jardin d'au moins 8,50 m de large. (Fig. n°1 : Saint-Paul-Trois-Châteaux, 14 rue du Serre Blanc)

5La mise au jour d'un fût et d'un chapiteau de colonne évoquent un péristyle entourant ce jardin ou cette cour. La présence d'une rue a été observée en contrebas et au nord. La voirie dégagée est très rudimentaire, loin des aménagements sophistiqués observés dans certaines grandes villes antiques. Elle présente les caractéristiques d'un chemin rural.

6Le mur nord du bâtiment dégagé au cours de cette opération s'aligne sur celui des domusmises au jour au cours  d'une fouille en 1991 en amont de la maison de retraite, à quelques 30 m à l'est des sondages actuels. Ces murs semblent s'organiser sur l'axe viaire.

7 RÉTHORÉ Pascale INRAP

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Saint-Paul-Trois-Châteaux, 14 rue du Serre Blanc

Fig. n°1 : Saint-Paul-Trois-Châteaux, 14 rue du Serre Blanc

Auteur(s) : Réthoré, Pascale (INRAP). Crédits : Réthoré INRAP (2008)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Saint-Paul-Trois-Châteaux, 14 rue du Serre Blanc
Crédits Auteur(s) : Réthoré, Pascale (INRAP). Crédits : Réthoré INRAP (2008)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/1543/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 240k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Pascale Réthoré, « Saint-Paul-Trois-Châteaux », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 18 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1543

Haut de page

Responsable d'opération

Pascale Réthoré

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals