Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202226 – DrômeLe Pègue – Construction d’une sal...

2022
26 – Drôme

Le Pègue – Construction d’une salle communale

Opération préventive de diagnostic (2022)
Responsable d’opération : Éric Thevenin

Entrées d’index

Année de l'opération :

2022

Numéro d’opération :

2214487

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Thevenin É. 2022 : Le Pègue, Drôme, Auvergne-Rhône-Alpes : construction d’une salle communale : rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1L’intervention archéologique préventive réalisée du 31 mai au 2 juin 2022 se rapporte au projet de construction d’une salle communale d’environ 300 m2, mené par la municipalité du Pègue, commune située à 37 km au sud-est de Montélimar, en limite sud du département de la Drôme.

2L’opération s’est déroulée 70 avenue André-Chauvin sur un terrain exigu de 930 m2 adossé à l’école primaire publique, mitoyenne de l’actuelle mairie. La zone du projet prend place, entre 378,45 et 378,80 m d’altitude NGF, au nord-est du centre ancien, en bordure orientale du ruisseau du Pègue, sur sa rive gauche.

3Le site du Pègue prend forme sur le piémont sud de la montagne de la Lance dont le sommet culmine à 1 340 m d’altitude. Durant la Protohistoire, l’occupation se développe durablement sur l’oppidum de Saint-Marcel, qui devient un très important centre d’échange en relation avec Massalia (Marseille) du vie s. jusqu’au milieu du ier s. av. J.-C. La découverte de céramiques peintes à pâte claire produites sur place, aussi appelées céramique pseudo-ionienne, fera, dès les années 1950, la célébrité du site. Durant l’Antiquité, la fréquentation de l’oppidum se poursuit jusqu’au ier s. apr. J.-C., mais l’occupation principale se déplace dans la plaine au sud-ouest du centre bourg actuel pour s’agrandir et se développer sur la rive occidentale du ruisseau du Pègue.

4À la périphérie immédiate du projet des mois de mai et juin 2022, des sondages, effectués au début des années 1960 à l’occasion de la construction de la mairie et de l’actuel groupe scolaire, avaient révélé des traces d’habitats qui pourraient être contemporaines de celle de l’oppidum du premier et du second âge du Fer. D’autres indices matériels laissaient entrevoir, pour le même secteur, une occupation plus récente de la fin du ier s. av. J.-C. (Hatt 1962).

5Très récemment, une autre petite parcelle diagnostiquée avenue Chauvin en mars 2022 a révélé la présence de deux structures fossoyées attribuées au Moyen Âge central. La stratigraphie relevée à cette occasion montrait une succession de dépôts alluviaux consécutifs aux débordements du Pègue, étalés depuis le milieu de l’âge du Fer, les deux fosses intervenant sur un niveau de terre agricole post alluviale (Lurol 2022).

6C’est dans un contexte stratigraphique similaire que s’est déroulé, à une centaine de mètres plus sud, le diagnostic de mai et juin 2022.

7La séquence stratigraphique relevée durant le diagnostic se limitait, comme attendu, à une succession de dépôts d’origine alluviale provenant des débordements du Pègue.

8Parmi ces dépôts, seule l’US 3 contenait de rares fragments de céramique datés, avec prudence, de l’Antiquité précoce (céramiques non tournées et céramiques à pâtes claires ; sondage 1) et du Haut-Empire (amphores gauloises ; sondage 3).

9Par ailleurs, aucune forme ne figurait parmi le mobilier aimablement identifié par Karine Géry, céramologue à l’Inrap. Dans le lot, on note la présence de quelques fragments de terre cuite architecturale, non conservés, dont de probables petits fragments de tegulae très érodés.

Fig. 1 – Plan de masse

Fig. 1 – Plan de masse

Échelle : 1/500.

Levé topographique : N. Saadi ; DAO : B. Mortagne-Thevenin (Inrap).

Fig. 2 – Mobilier de l’US 3

Fig. 2 – Mobilier de l’US 3

a, sondage 1, US 3 : céramique non tournée ; b, sondage 1, US 3 : céramique à pâte claire ; c, sondage 3, US 3 : amphore gauloise.

Clichés : É. Thevenin (Inrap).

Haut de page

Bibliographie

Hatt J.-J. 1962 : Les fouilles du Pègue, campagne de 1961, le sondage de l’école, Bulletin de la Société Préhistorique Française, 59, 7-8, p. 574-576.

Lurol J.-M. 2022 : Le Pègue, Drôme, Auvergne-Rhône-Alpes : avenue André Chauvin : rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan de masse
Légende Échelle : 1/500.
Crédits Levé topographique : N. Saadi ; DAO : B. Mortagne-Thevenin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/154489/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 640k
Titre Fig. 2 – Mobilier de l’US 3
Légende a, sondage 1, US 3 : céramique non tournée ; b, sondage 1, US 3 : céramique à pâte claire ; c, sondage 3, US 3 : amphore gauloise.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/154489/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 821k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Éric Thevenin, « Le Pègue – Construction d’une salle communale » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 04 janvier 2024, consulté le 28 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/154489

Haut de page

Auteur

Éric Thevenin

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Éric Thevenin

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search