Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201843 – Haute-LoireLe Puy-en-Velay – 11 rue Saint-Ge...

2018
43 – Haute-Loire

Le Puy-en-Velay – 11 rue Saint-Georges

Opération préventive de diagnostic (2018)
Responsable d’opération : Daniel Parent

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Parent D. 2018 : Le Puy-en-Velay, Haute-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes : 11 rue Saint-Georges : rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Cette intervention est motivée par le projet de réfection de la façade de l’immeuble situé 11 rue Saint-Georges, au sommet de la ville, à proximité de la cathédrale, des bâtiments canoniaux du Puy-en-Velay et de la porte Saint-Georges.

2Ce diagnostic, très court mais s’appuyant sur une première analyse conduite par Bernard Galland, montre une grande complexité et une grande richesse du bâtiment, tant par sa chronologie longue que par des éléments d’architecture originaux.

3De l’époque romane, subsiste, en façade nord, une chaîne verticale en pierres de taille incluant le départ d’un arc qui trouve son pendant dans la maison mitoyenne au sud. Ces éléments pourraient donc témoigner d’une façade s’étendant sur deux parcelles actuelles et présentant deux arcs en plein cintre, peut-être séparés par une colonnette. Ce bâtiment initial s’interrompait probablement à la moitié de la façade nord actuelle, marquée, à ce point, par un angle rentrant prononcé. L’extension vers le nord a pu se faire, dans un premier temps, en s’appuyant sur une colonnade de piliers et chapiteaux en remploi, si l’on en juge par la disparité des cinq éléments, mais qui forment un ensemble homogène, avec une base horizontale matérialisée par un bandeau de pierres en façade nord. Les chapiteaux, bien que différents, mais dont certains éléments sont datables du xve s., s’alignent également par leurs sommets pour soutenir une poutre horizontale. Les entrecolonnements de deux mètres sont tout à fait réguliers. Cet ensemble ne semble n’avoir de raison d’être qu’en tant que structure extérieure (terrasse ?). La date d’absorption par la façade nord reste incertaine, mais la structure à pans de bois, qui caractérise le rehaussement de la partie nord du bâtiment, se développe au-dessus de la poutre soutenue par cette colonnade. L’étude dendrochronologique n’a pas permis de suivre précisément le développement du bâti, mais la présence de trois groupes de bois relevant respectivement des xiiie s., xvie s., et de l’époque contemporaine confirme l’évolution longue de la construction, même si plusieurs éléments semblent en position de remploi.

4Il faut également souligner la présence d’au moins deux générations de baies à traverse en plâtre décorées de moulures, dont une en parfait état, avant la phase de décroutage, qui l’a malheureusement endommagée. Ces baies, qui pourraient appartenir au xviie s., s’insèrent, avec parfois des recoupements, dans la structure en pan de bois.

5Pour le xxe s., une collection de cartes postales permet de suivre les dernières modifications.

Fig. 1 – Ressauts en façade nord

Fig. 1 – Ressauts en façade nord

Clichés : M. Carlier, D. Parent ; DAO : D. Parent (Inrap).

Fig. 2 – Représentation des différentes phases caractérisées à partir des résultats dendrochronologiques

Fig. 2 – Représentation des différentes phases caractérisées à partir des résultats dendrochronologiques

Cliché : B. Galland (AD63) ; DAO : F. Blondel.

Fig. 3 – Baie en plâtre (US 5)

Fig. 3 – Baie en plâtre (US 5)

Clichés : D. Parent (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Ressauts en façade nord
Crédits Clichés : M. Carlier, D. Parent ; DAO : D. Parent (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/155730/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 722k
Titre Fig. 2 – Représentation des différentes phases caractérisées à partir des résultats dendrochronologiques
Crédits Cliché : B. Galland (AD63) ; DAO : F. Blondel.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/155730/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 975k
Titre Fig. 3 – Baie en plâtre (US 5)
Crédits Clichés : D. Parent (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/155730/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 595k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Parent, « Le Puy-en-Velay – 11 rue Saint-Georges » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 23 février 2024, consulté le 29 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/155730

Haut de page

Auteur

Daniel Parent

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Parent

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search