Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20202A – Corse-du-SudPorto-Vecchio – Cozza Torta

2020
2A – Corse-du-Sud

Porto-Vecchio – Cozza Torta

Fouille programmée (2020)
Responsable d’opération : Jean-Louis Milanini

Entrées d’index

Année de l'opération :

2020

Numéro d’opération :

081593

Chronologie :

Protohistoire, âge du Fer

Nature de l'opération :

fouille programmée
Haut de page

Texte intégral

1La campagne 2020, réalisée dans des circonstances particulières (déconfinement), nous a contraints à réévaluer les objectifs fixés. Les travaux se sont concentrés sur le secteur 7, où la tranchée de sondage 7-4 ouverte en 2018 a été portée à 32 m2, tandis qu’une nouvelle fenêtre de 25 m2 (sondage 7-5), située dans son prolongement sud, a été mise en œuvre.

2Le sondage 7-4 a été poursuivi en profondeur, en élargissant la surface fouillée vers l’est. Deux niveaux de sol supplémentaires ont pu être documentés. Ces surfaces révèlent des aménagements diffus, matérialisés par un certain nombre de trous de poteau et de petites fosses, l’une pourvue d’un surcreusement central et d’un calage massif et une autre servant de calage à un petit bétyle. Ces aménagements de faible ampleur témoignent d’une structuration assez limitée de cet espace, sur laquelle l’abondance des vestiges archéologiques tranche nettement. Une partie de ces creusements sont en lien avec les extrusions géologiques, qui ont peut-être servi de surface de pose.

3La reprise des travaux a permis de repérer deux creusements non identifiés à leur niveau d’ouverture : une petite fosse (à double cuvette ?), à cheval sur la berme sud, et un grand creusement polylobé interrompu par la berme ouest. Cette dernière structure a pu éventuellement avoir un lien avec le mur en gros appareil retrouvé éboulé à cet endroit, et qui a pu servir à délimiter le secteur 8.

4Le sondage 7-5 a été initié pour obtenir un élargissement vers le sud de la fenêtre ouverte en 7-4. Recoupant vers l’ouest la zone dévolue aux tas de déblais successifs, elle présente une configuration sédimentaire particulière : la géométrie du remplissage y est très dissymétrique, bien plus épaisse à l’ouest qu’à l’est où les niveaux sont peu exprimés. Les niveaux profonds semblent également installés sur les vestiges d’anciennes occupations néolithiques.

5Plusieurs unités négatives structurent cette portion d’espace ; il s’agit de petites cuvettes et de trous de poteau. Ces derniers ont permis de restituer une plateforme surélevée de forme allongée, appuyée sur un bloc géologique : nous pourrions avoir affaire à une sorte de grenier aérien. Un autre creusement renfermait des restes de paroi en terre crue : il a été interprété comme un petit silo. Cette structure, dévolue au stockage, est inédite sur le site et donne corps à l’interprétation dans le même sens d’une partie des amas de terre architecturale informe retrouvés en divers points de la fenêtre.

Fig. 1 – Secteur 7-5

Fig. 1 – Secteur 7-5

À gauche, restes d’un silo en terre fondé dans une fosse ; au centre, les deux alignements de petits creux se rejoignent au niveau d’un dernier trou de poteau (flèche).

Cliché : J.-L. Milanini.

6La céramique indigène est particulièrement abondante, notamment en 7-4. Sa fragmentation reste relativement avancée. Les formes mises au jour se conforment à celles de la typologie précédemment établie, avec cependant des inédits dans la panoplie des coupes et des assiettes. Les éléments lithiques, et notamment les déchets de quartz taillé, sont également présents en quantité dans les niveaux excavés.

7À l’inverse, les céramiques importées sont demeurées peu fréquentes cette année, même si les tessons déterminés restent dans la même ambiance chronotypologique.

8Les vestiges métalliques sont rares, avec la présence de quelques déchets de fusion et de menus fragments d’objets en bronze. Les restes de moules de fusion en terre cuite sont dans le même cas. On note la présence d’un possible fragment de creuset. Ces vestiges restent notablement moins fréquents que dans le secteur 8 : on ne se trouve plus à cet endroit dans un espace voué à la production métallurgique.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Secteur 7-5
Légende À gauche, restes d’un silo en terre fondé dans une fosse ; au centre, les deux alignements de petits creux se rejoignent au niveau d’un dernier trou de poteau (flèche).
Crédits Cliché : J.-L. Milanini.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/155882/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Louis Milanini, « Porto-Vecchio – Cozza Torta » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 18 mars 2024, consulté le 15 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/155882

Haut de page

Auteur

Jean-Louis Milanini

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Louis Milanini

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search