Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20202B – Haute-CorseLucciana – Procojo (parcelle BD 316)

2020
2B – Haute-Corse

Lucciana – Procojo (parcelle BD 316)

Opération préventive de diagnostic (2020)
Responsable d’opération : Emmanuel Lanoë

Entrées d’index

Année de l'opération :

2020

Numéro d’opération :

082072

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1L’opération de diagnostic s’est déroulée au lieu-dit Procojo à Lucciana, au piémont des premiers contreforts montagneux. La parcelle concernée, d’une superficie de 900 m2, a été explorée par le biais de cinq tranchées à un taux d’ouverture de 17,9 %. L’emplacement du terrain correspond aux franges occidentales d’un terroir de plaine dépendant de la colonie romaine de Mariana.

2Le site se distingue principalement par la présence d’un bâti, partiellement mis au jour sur 45 m2, orienté nord-nord-est – sud-sud-ouest.

3Le mobilier collecté dans la couche de surface est daté de la fin du iie s. au début du iiie s. apr. J.-C., période associée au plein développement de la cité.

4Les éléments les plus significatifs permettent de caractériser un établissement rural lié à une activité de transformation d’un produit agricole tel que l’olive ou le raisin et consacré au stockage alimentaire.

5En effet, un bassin carré a été retrouvé en partie ouest. Accolé, à l’est, un alignement de dolia est partiellement apparu. Cette découverte nous incite à envisager l’implantation d’un plus grand nombre de jarres en dehors de l’emprise explorée, sans doute au nord, dans le cadre d’un espace dédié, de type cellier.

6À Procojo, les espaces partiellement mis au jour au sud de cet ensemble sont notamment occupés par un massif profondément ancré, dont la fonction technique sera éclaircie par la fouille, ainsi que des surfaces et structures (fosse, foyer, etc.) en partie dégagées.

7En dehors de ce noyau d’occupation, d’autres indices – essentiellement des structures en creux – ont été observés en périphérie, dans un rayon de 10 m à l’est et au sud. En définitive, le site découvert au diagnostic peut correspondre à une petite unité de production agricole isolée, comme il en existe plusieurs exemples sur le territoire de Mariana au Haut-Empire, ou être une partie d’un établissement plus conséquent, située hors emprise, plutôt au nord.

Fig. 1 – Principaux vestiges apparus au diagnostic de 2020

Fig. 1 – Principaux vestiges apparus au diagnostic de 2020

Clichés et DAO : M. Inisan, E. Lanoë (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Principaux vestiges apparus au diagnostic de 2020
Crédits Clichés et DAO : M. Inisan, E. Lanoë (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/156042/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 513k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emmanuel Lanoë, « Lucciana – Procojo (parcelle BD 316) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 18 mars 2024, consulté le 17 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/156042

Haut de page

Auteur

Emmanuel Lanoë

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emmanuel Lanoë

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search