Navigation – Plan du site
2013

Solignac – Place G. Dubreuil

n°3249
Responsable(s) des opérations : Emmanuel Barbier
Notice rédigée par : Emmanuel Barbier

Texte intégral

Code Insee commune : 87192
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.219;45.725;1.291;45.795

1La commune de Solignac est située à une dizaine de kilomètres au sud de la ville de Limoges. Le développement du bourg fut conditionné au cours du Moyen Âge par la prestigieuse abbaye fondée vers 630 par saint Éloi à la suite d’une donation du roi Dagobert. Forte d’un temporel considérable entretenu par un important réseau de familles nobles limousines, le bourg monastique semble avoir connu un essor important au cours de cette période. Très tôt, l’ensemble de ces biens annexes au monastère est vraisemblablement protégé au sein d’une enceinte dont la présence est suggérée dans les sources au cours du xiie s. Cette mise en défense du site ne peut toutefois pas être matérialisée, même si de très nettes contraintes topographiques persistent dans le parcellaire actuel.

2Le vaste projet de réaménagement d’une place et de ses abords (5 060 m2) située au nord de l’abbatiale romane peut permettre de mieux appréhender ce contexte lié tant à la fortification du site qu’à la nature de l’occupation sise au nord du complexe monastique. Cette place consiste aujourd’hui en une vaste esplanade à peu près plane, située en surplomb de l’abbatiale, où des travaux, peu documentés, auraient été effectués vers la fin du xixe s.

3Treize tranchées de diagnostic ont été réalisées sur l’ensemble de la surface du projet. Trois grands ensembles se dégagent à l’issue de l’opération. Le premier a été repéré sur toute la moitié sud de la place. La plupart des vestiges sont arasés, mais témoignent d’une occupation bâtie concentrée sur une période assez courte (xe-xie s.). Niveaux de sols et rejets charbonneux comptant une forte concentration de graminées se concentrent sur la partie ouest de cette emprise. Ces vestiges relèvent probablement de bâtiments de stockage (granges, étables, ateliers, etc.). Sur la partie est, l’occupation semble plus dense. Au moins deux phases distinctes ont été observées pour cette même période relativement précoce. Aux fosses et silos suggérant le maintien d’activités agro-pastorales, succèdent quelques vestiges bâtis dont la nature n’a pas pu être précisée. Cet ensemble paraît délimité au nord par un vaste fossé. Si le cadre de l’opération n’a pas permis d’appréhender l’ampleur de cet aménagement à vocation défensive, sa présence semble avoir considérablement marqué la topographie du site.

4En effet, l’ensemble des vestiges observés au-delà de cette limite consiste en des apports très denses de remblais, réalisés dans le courant du xixe s. Ces derniers scellent des niveaux d’occupation ponctuellement observés au gré de sondages profonds. Ceux-ci rendent compte de bâtiments établis au contact du substrat pour la période médiévale. Si un dénivelé important semble persister entre le nord et le sud de l’emprise au cours du Moyen Âge, ce remblaiement massif semble toutefois s’accompagner d’un arasement préalable, étant donné l’absence de vestiges pour la période moderne.

5Enfin, la partie nord-est de l’emprise, localisée aux abords d’un ruisseau partiellement canalisé, a bénéficié de travaux récents liés à des enfouissements de réseaux. Ces derniers ont complètement modifié la topographie du site.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Emmanuel Barbier, « Solignac – Place G. Dubreuil », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Limousin, mis en ligne le 21 décembre 2015, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/16154

Haut de page

Responsable d'opération

Emmanuel Barbier

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals