Navigation – Plan du site
2008

Détrier

Champ Mercier, lotissement Pré Dame
Notice rédigée par : Emmanuel Ferber

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9875

Date de l'opération : 2008 (EV)

1Le diagnostic a été suscité par un projet de lotissement (11 ilots sur plus d'1 ha). Il est situé dans une partie de la commune qui correspond à l'emprise d'une bourgade routière gallo-romaine et où la densité de vestiges archéologiques est particulièrement élevée.

2La première occupation identifiée est datée de la période augustéenne et se situe dans la partie pentue du terrain. Elle est matérialisée par deux petits murs dont il ne reste que la première assise de fondation. Un alignement de petites dalles de schiste gris posées de chant s'inscrit dans le prolongement d'un de ces murets et pourrait lui être contemporain. Ces pierres pourraient avoir servi de calage à une structure en matière périssable, ayant probablement une fonction de soutien (aménagement d'une terrasse, par exemple).

3La deuxième occupation date probablement de la fin du Ier s. voire du début du IIe s. et s'étend dans la partie occidentale du terrain. Elle se caractérise par une couche charbonneuse avec par endroits, des traces de rubéfaction importante. Certaines céramiques sigillées portent des graffitis : sous le pied d'une coupe, on peut lire [..V...IAE], et sur un fragment de panse d'un vase se lisent les restes de deux lettres qui pourraient être [ON].

4Enfin dans le même secteur, un bâtiment avec un pan coupé est construit entre la fin du IIe s. et le IIIe s. et perdure probablement jusqu'au IVe s.. Le mobilier retrouvé dans ces ruines est abondant : de la céramique allobroge, dont une marque Noster Fecit,des décors à la molette.

5Cet édifice constitue l'extrémité orientale d'une enfilade de bâtiments de plus de 120 m de long, implantée à flanc de coteau. Ces vestiges sont particulièrement bien conservés avec une élévation atteignant cinq assises à Pré Dame.

6La fouille préventive prescrite à l'issue de ce diagnostic permettra peut-être de définir la fonction du bâtiment à pan coupé et, au delà, de proposer une interprétation du complexe entier.

7 FERBER  Emmanuel

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Emmanuel Ferber, « Détrier », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 17 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1624

Haut de page

Responsable d'opération

Emmanuel Ferber

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals