Navigation – Plan du site
2013

Flottemanville – Les Poistils

n°3365
Responsable(s) des opérations : Céline Godard
Notice rédigée par : Céline Godard

Entrées d’index

Mots-clés :

fossé, céramique

Chronologique :

âge du Fer

Nature des opérations :

Fouille préventive (FP)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-1.470;49.461;-1.434;49.489

1L’opération de fouilles archéologiques préventives menée sur la commune de Flottemanville-Bocage, au lieu-dit « Les Poistils », fait suite à un projet d’extension de carrière initié par la SABCO (Société des Sablières du Cotentin). Le diagnostic archéologique réalisé par Laurent Paez-Rezende (Inrap) en mars 2012 sur une superficie de 2,5 ha avait révélé un puissant enclos fossoyé délimitant une enceinte quadrangulaire de 13 000 m2 datée de La Tène finale. La première phase de l’opération de fouille menée en avril 2013 portait sur une surface de 1000 m2 correspondant à l’emplacement du futur convoyeur de la carrière. Une seconde phase de fouille, relative aux 2,4 ha restants, sera quant à elle réalisée ultérieurement.

2Localisée au sud-ouest des parcelles diagnostiquées, l’opération archéologique a permis de mettre en évidence un segment du fossé d’enclos préalablement identifié ainsi qu’une trentaine de structures domestiques, principalement en creux. Deux phases d’occupations protohistoriques distinctes et une présence contemporaine au sud de l’emprise de fouille (fosses d’extraction de sable du xviiie au xixe) ont ainsi pu être observées.

3La première phase d’occupation, comprise entre La Tène ancienne et La Tène moyenne (402-210 av. J.-C.), est caractérisée par un grenier sur six poteaux et sablières basses ainsi que par la présence d’un grand bâtiment quadrangulaire (possible bâtiment d’habitation) et de quelques fosses. Un autre segment de fossé, au nord de l’emprise, pourrait également appartenir à un ancien parcellaire ou à une partition interne de la même période. La seconde phase d’occupation est quant à elle représentée par un segment du grand fossé d’enclos, qui traverse l’emprise de fouille dans un axe nord-nord-est/sud-sud-ouest. D’une largeur variant entre 3,50 et 5,80 m, il possède un profil en « V » et une profondeur maximale de 2,30 m. Le fossé d’enclos a livré l’essentiel du mobilier céramique, illustré à la fois par une céramique locale soignée et une céramique d’importation dont la typologie permet de rattacher cette imposante structure à la transition de La Tène moyenne et de La Tène finale (150-75 av. J.-C.).

4Si les établissements ruraux enclos de formes quadrangulaires sont fréquents dans la Plaine de Caen à la fin de l’âge du Fer (à l’image du site de l’Étoile à Mondeville ou d’Ifs : Object’ifs Sud), nos connaissances sur ce type d’occupation dans la Manche sont moins documentées. La vaste superficie affichée par l’enceinte de Flottemanville (plus d’un hectare) rappelle les sites de Fleury-sur-Orne, la Casse, ou de Courseulles-sur-Mer, la Fosse Touzé, mais n’offre pas encore de comparaison avec les sites du Cotentin. La présence de mobilier d’importation ainsi que la superficie de l’occupation et son enceinte puissante pourraient indiquer un statut aisé. Toutefois, en l’absence de vestiges plus déterminants (éléments de parure, monnaies, pratiques cultuelles et organisation interne poussée), il pourrait également s’agir ici d’un centre de collecte ou de redistribution ou bien d’un habitat groupé. La seconde phase de fouille du site des « Poistils » permettra ainsi de préciser l’organisation générale du site, d’en préciser son statut et d’apporter de nouvelles données sur les sites de l’âge du Fer dans la Manche, et en particulier sur les établissements ruraux enclos.

Fig. 01

1 : Plan du diagnostic et localisation de la fouille (en rouge). 2 : Plan phasé de la fouille. 3 : Coupe sud du fossé de l’enclos

Relevés topographiques : L. Vipard, Inrap - DAO et cliché : C. Godard, Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/16726/img-1.png
Fichier image/png, 245k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Céline Godard, « Flottemanville – Les Poistils », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 26 février 2016, consulté le 04 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/16726

Haut de page

Responsable d'opération

Céline Godard

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals