Navigation – Plan du site
2013

Basly – La Campagne, Les Feugrettes

n°3394
Responsable(s) des opérations : Nicolas Fromont
Notice rédigée par : Nicolas Fromont, Jean-Luc Dron, Yannick Dissez, Michel Besnard, Mathieu Kraxner, Maurine Lesacher et Myriam Texier

Entrées d’index

Chronologique :

Néolithique, âge du Fer

Nature des opérations :

Fouille programmée (FP)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-0.450;49.265;-0.409;49.291

1L'exploration des occupations de l'éperon de la Campagne s'est poursuivie en 2013 avec deux objectifs : la fin de la fouille de l'enceinte palissadée du Néolithique récent/final et le diagnostic de l'intérieur de l'enclos du Bronze final/premier Fer.

2La fenêtre ouverte au niveau des structures de barrage néolithique montre que celui-ci se structure comme par le passé avec l'association de grandes et de petites fosses d'implantation de poteaux longeant un fossé palissadé. Au niveau d'un aménagement particulier de ce dernier, deux grands bâtiments ont été mis en évidence. Ils présentent des plans et des dimensions équivalents à ceux des années passées avec une surface totale de 105 m2. Au final, 6 bâtiments sont associés au barrage.

3À l'emplacement d'un bâtiment se trouve une sépulture individuelle en fosse allongée et orientée nord-nord-ouest - sud-sud-est. Elle contenait un individu adulte déposé sur le dos, les jambes fléchies. Le comblement comporte des plaques calcaires décimétriques qui devaient former un aménagement par la suite effondré. Le mobilier est constitué de 5 armatures de tranchantes déposées, de deux lames, d'un éclat de silex et d'un objet indéterminé ainsi que de 63 perles. Ce mobilier, à coup sûr néolithique, pourrait en première approche être daté entre le Néolithique moyen et le Néolithique récent, et donc, en ce cas, être antérieur au premier barrage de l’éperon.

4Les trois tranchées réalisées à l'intérieur de l'enceinte néolithique n'ont pas permis de retrouver de structures formellement attribuables à cette période. Cependant, de nouvelles datations montrent qu'existent à la pointe de l'éperon des structures contemporaines. Ces trous de poteau et fossés pourraient constituer un bâtiment et/ou un système de délimitation de la partie est de l'enceinte.

5À l'intérieur de l'enceinte du Bronze final/premier âge du Fer, 3 nouvelles occupations ont été mises en évidence. À proximité du versant sud de l'éperon, 5 à 6 tombes, orientées est-ouest, forment un cimetière qui n'est sans doute que partiellement reconnu. Deux d'entre elles ont été fouillées. La première est petite et faiblement creusée dans le calcaire, alors que l'autre est beaucoup plus imposante (2,20 m par 1,20 m pour 0,90 m de profondeur). Elles ont livré un mobilier (fibule, bracelet, anneau, tige en bronze, fibule en fer et anneau en ambre) attribuable au second âge du Fer (La Tène ancienne).

6À une dizaine de mètres de ce cimetière, le plan d'un enclos quadrilatéral d'environ 9 m de côté orienté globalement nord-nord-est - sud-sud-est a été dégagé et partiellement exploré. La forme de l'enclos ainsi que la proximité du cimetière invitent à penser qu'il pourrait avoir une fonction funéraire.

7À environ 80 m du rebord méridional de l'éperon, un fossé curviligne a pu être suivi sur 60 m. Son extrémité sud-est s'infléchit vers le rebord du plateau, cependant il n'a pu être décapé jusqu'au versant. Dans la direction opposée, ce fossé disparaît, mais quelques indices suggèrent qu'il viendrait se refermer sur le versant sud au même niveau que la terminaison sud-ouest du fossé de l'enceinte du Bronze final/premier âge du Fer précédemment explorée. Cette hypothèse sur l'extension de cette nouvelle enceinte, qui serait constituée de plusieurs segments, devra être vérifiée par des décapages extensifs. Si elle s'avérait exacte, elle couvrirait environ 1 ha et serait antérieure à celle du Bronze final/premier âge du Fer. Les deux sondages pratiqués en 2013 dans ce nouveau fossé n'ont pas livré suffisamment de mobilier pour l'attribuer à une période plus précise que la Protohistoire.

Fig. 01

Sépulture et mobilier associé

Clichés et dessin : N. Fromont, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/16848/img-1.png
Fichier image/png, 281k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Nicolas Fromont, Jean-Luc Dron, Yannick Dissez, Michel Besnard, Mathieu Kraxner, Maurine Lesacher et Myriam Texier, « Basly – La Campagne, Les Feugrettes », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 16 mars 2016, consulté le 24 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/16848

Haut de page

Responsables d'opération

Nicolas Fromont

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Jean-Luc Dron

Articles du même responsable de fouilles

Yannick Dissez

Michel Besnard

Articles du même responsable de fouilles

Mathieu Kraxner

Maurine Lesacher

Articles du même responsable de fouilles

Myriam Texier

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals