Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNormandie201314 – CalvadosIsigny-sur-Mer – Les Coudriaux

2013
14 – Calvados

Isigny-sur-Mer – Les Coudriaux

n°3455
Responsable d’opération : François Coupard

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-1.141;49.284;-1.057;49.327

1L’opération de diagnostic conduite sur la commune d’Isigny-sur-Mer s'inscrit dans le cadre d'un projet de lotissement et d’extension de la zone d’activités. Elle se situe le long de la RN 13. Le contexte archéologique est très largement documenté par des opérations de diagnostic et de fouille situées à proximité. Ces diverses opérations ont permis de mettre au jour des vestiges dont les datations sont comprises entre le Bronze final/premier âge du Fer et l’époque moderne, mais ce sont principalement les périodes laténienne et gallo-romaine qui sont les mieux illustrées. Les principaux résultats des investigations archéologiques menées à Isigny permettent de saisir une évolution des formes d’habitat entre La Tène finale et le Bas-Empire. L’occupation protohistorique est représentée par deux enclos dont les surfaces sont inférieures à 2 000 m2 ainsi que des crémations associées. L’abandon de ces enclos marque le début de l’implantation d’une importante villa antique dont la surface est estimée supérieure à 2 500 m2. Aucune trace de réoccupation médiévale des ruines antiques n’a été observée, le haut Moyen Âge n’étant à ce jour illustré que par les vestiges monumentaux localisés au centre de la commune. Les rares indices disponibles nous montrent cependant que la villa du Tuilley a laissé la place, entre le Moyen Âge central et l’époque moderne, à des surfaces agricoles localisées en périphérie du bourg d’Isigny.

2Le présent diagnostic couvre une superficie de 97 000 m2. Le terrain sondé à près de 12 % a livré quelques vestiges dont les attributions semblent couvrir la fin de l’âge du Bronze et le début de l’âge du Fer. L’occupation la plus ancienne se résume à la découverte d’une structure tumulaire circulaire (quelques tessons semblent attribuables à la transition Bronze moyen/final) de 9 mètres de diamètre abritant deux structures en creux. La seconde occupation dont l’attribution chronologique semble assurée tient dans la découverte d’une fosse livrant un mobilier céramique caractéristique du premier âge du Fer (Hallstatt C ?). Un réseau fossoyé possiblement en lien avec cette fosse (contact stratigraphique) semble se développer selon un axe nord-sud. Un à plusieurs fossés de refend sont susceptibles de diviser en lopins cette trame parcellaire. Le diagnostic a permis la découverte de nombreux fossés, qui livrent dans l’ensemble très peu de mobilier. Malgré tout, les quelques vestiges céramiques issus de ces fossés semblent de facture protohistorique. Ces découvertes apportent de nouveaux éléments, notamment sur l’emprise agraire possible des établissements enclos protohistoriques détectés au nord-ouest de la zone de diagnostic. Ces données placeraient l’origine des occupations au premier âge du Fer.

3L’opération a également livré quelques fossés correspondant à la trame parcellaire moderne, voire contemporaine. Elle a pu être datée par la découverte de céramiques de type « grès du Bessin ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Coupard, « Isigny-sur-Mer – Les Coudriaux » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Normandie, mis en ligne le 16 mars 2016, consulté le 21 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/16962

Haut de page

Auteur

François Coupard

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

François Coupard

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search