Navigation – Plan du site
2013

Port-en-Bessin-Huppain – Avenue du Général de Gaulle

n°3386
Responsable(s) des opérations : Laurent Paez-Rezende
Notice rédigée par : Laurent Paez-Rezende

Entrées d’index

Chronologique :

Gallo-romain, Moyen Âge

Nature des opérations :

Fouille préventive (FP)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-0.801;49.324;-0.744;49.353

1Cette première fouille préventive conduite sur la commune de Port-en-Bessin-Huppain a révélé une petite partie d’un habitat gallo-romain (ier-iiie s.), à laquelle succède une seconde occupation un peu plus tardive datée du Haut Moyen Âge (ve-vie s).

2Au bord du parking aménagé le long du cimetière et non suivi sur le plan archéologique, le premier édifice est révélé par les fondations des maçonneries en mortier de chaux et plaquettes calcaires, qui matérialisent un plan rectangulaire d’une largeur de 10 m. Il est doté de contreforts sur la façade méridionale. Sa longueur n’est pas connue, puisqu’il se poursuit en dehors de l’emprise de fouille, dans les terrains réservés à l’extension future du cimetière.

3Le second ensemble de maçonneries est bien plus restreint (seulement 12 × 6 m de largeur) et vient se superposer en partie sur l’extrémité orientale du premier bâtiment. Les fondations sont cette fois constituées de plaquettes et moellons calcaires sans mortier de chaux, ce qui permet de les différencier aisément du premier ensemble. Elles dessinent une petite pièce à laquelle est accolée une sorte d’appentis ouvrant sur une cour fermée par des murs. La cour communique vers le nord par une large entrée. Vers l’est, cet ensemble est prolongé par un long mur de clôture qui se développe certainement sous l’avenue actuelle.

4Plus au sud et à l’ouest, 4 fossés rectilignes creusés dans le calcaire et les argiles servent probablement à matérialiser la limite des propriétés.

5Céramiques (pots à cuire, jattes, plats, coupes, amphores), ossements d’animaux (porcs, bœufs, moutons), coquillages marins (moules, patelles, bulots, coquilles Saint-Jacques) illustrent les diverses activités et les habitudes de consommation des anciens résidents.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Laurent Paez-Rezende, « Port-en-Bessin-Huppain – Avenue du Général de Gaulle », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 16 mars 2016, consulté le 06 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/17012

Haut de page

Responsable d'opération

Laurent Paez-Rezende

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals