Navigation – Plan du site
2013

Les sites fortifiés de hauteur protohistoriques du Calvados

n°3382
Responsable(s) des opérations : Hervé Duval
Notice rédigée par : Hervé Duval et Pierre Giraud

Entrées d’index

Chronologique :

Protohistoire

Géographique :

Basse-Normandie, Calvados (14)

Nature des opérations :

Prospection thématique (PRT)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :

1Quatre types de travaux ont été réalisés dans le cadre de cette prospection thématique en 2013. Le premier a consisté à continuer la mise en place d’un SIG développé sous le logiciel MapInfo® Professional. L’objectif de ce système d’information est de réaliser un outil de cartographie, d’analyse et de prospection sur les sites de hauteur de ce département. Le second type de travaux correspond à des prospections sur certains sites potentiels : repérages, photographies et relevés topographiques (GPS). Le troisième a été de réaliser des clichés par cerf-volant (réalisation Arnaud Poirier) et le dernier est la réalisation d’une opération de sondages sur le site de la Hoguette à Moult par Hervé Duval.

2La campagne de photographies par cerf-volant réalisée fin juin et début juillet 2013 a permis de localiser des vestiges inédits sur une des parcelles de cette commune. Il s’agit potentiellement d’une voirie à fossés bordiers et de deux enclos quadrangulaires de petites dimensions. Ces découvertes sont encourageantes car elles permettent de conforter l’hypothèse d’une implantation gauloise importante sur ce rebord de plateau protégé naturellement par des falaises.

3L’opération de sondages sur le site de Moult, la Hoguette, avait plusieurs objectifs. Il s’agissait d’une part de documenter l’ouvrage défensif et d’autre part de déterminer la ou les phase(s) d’occupation(s) de ce site. Les quatre tranchées réalisées au sein du site ont permis de respecter les attentes et de fournir des informations sur un site qui n’avait, jusque-là, jamais fait l’objet de fouille archéologique. La fortification de barrage de près de 4 m de hauteur, a fait l’objet d’une tranchée qui l’a coupé en son milieu, permettant ainsi d‘obtenir la séquence stratigraphique la plus complète possible. Si plusieurs étapes de construction ont pu être identifiées, il semble qu’elles soient toutes attribuables à la période de La Tène finale, comme cela avait été envisagé par Mortimer Wheeler. Il est donc désormais possible d’affirmer que cette ligne de défense s’apparente au type « talus massif » et, dans son cas, d’une fortification de type Fécamp, puisqu’un important fossé précède la fortification. Par ailleurs, les niveaux d’effondrements successifs du talus massif ont permis une très bonne conservation des vestiges situés à l’arrière de la fortification (côté sud-ouest). Des vestiges archéologiques témoignent d’une occupation interne de l’éperon barré durant La Tène finale. En effet, un des sondages a permis de mettre au jour les restes d’une chaussée ainsi qu’un niveau d’occupation présentant de nombreux rejets (céramique, faune, objets en fer, monnaie) parmi lesquels se trouvait du mobilier d’importation (amphore et céramique de type Besançon). Le mobilier recueilli permet d’établir un parallèle avec celui découvert sur l’éperon barré du Mont Cavalier à Commes, ainsi que sur l’oppidum du Castellier à Saint-Désir/Saint-Pierre-des-Ifs. À la vue des vestiges découverts, il semble que l’organisation interne du site de la Hoguette se soit organisée autour de voies. Les très bons niveaux de conservation des vestiges et de la stratigraphie ont également permis de repérer d’autres phases d’occupation, dont un fossé rattachable à l’âge du Bronze ou au premier âge du Fer. Du mobilier résiduel (éclats et silex taillés) laissait également entrevoir une occupation durant le Néolithique ; une situation connue pour d’autres petits éperons de la région.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Hervé Duval et Pierre Giraud, « Les sites fortifiés de hauteur protohistoriques du Calvados », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 17 mars 2016, consulté le 03 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/17035

Haut de page

Responsables d'opération

Hervé Duval

CG 14

Pierre Giraud

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals