Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNormandie201376 – Seine-MaritimeJumièges, Yainville – La Seine : ...

2013
76 – Seine-Maritime

Jumièges, Yainville – La Seine : PK 295.080 et 298.130

Découverte fortuite (2013)
Responsable d’opération : Philippe Fajon

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ministère de la Culture

Texte intégral

1Engagé depuis 2012, le chantier d’approfondissement du chenal de navigation de la Seine par le Grand Port Maritime de Rouen continue de révéler régulièrement quelques surprises archéologiques. Cette fois, le fragment d’histoire concerné est à la fois grave et émouvant. À deux emplacements proches l’un de l’autre, à l’est de la boucle de Brotonne, Les plongeurs de l’entreprise ETPO en charge des travaux ont identifié trois obstructions correspondant à des épaves qu’une première étude rapide a attribuées à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

2Au droit de la commune de Jumièges, c’est un essieu militaire avec des inscriptions russes sur les pneus. Il était accompagné d’un chariot avec des roues crantées en bois. L’intervention de relevage, menée le 14 août 2013 a consisté également en une extraction en bloc des sédiments qui entouraient les vestiges.

3À environ 3 km plus au nord, c’est un bateau de 6,50 m de longueur qui a été relevé le 12 août 2013 au PK 298.130 (Yainville).

4Le premier chariot a été facilement identifié. Il s’agit d’un caisson roulant d’artillerie russe pour canon de 122 mm, de couleur sable. Sans doute saisi sur le front russe par l’armée allemande, il a été abandonné lors du franchissement de la Seine.

5Le second élément roulant est moins familier. Il s’agit d’une remorque à roues à bâtons qui contenait de nombreux éléments relatifs aux transmissions (câbles, batteries électriques, prises, blocs isolateurs, carnets de messages, poste de radio). Dans les sédiments prélevés en même temps, on a pu collecter des objets militaires en tous genres : bottes, pelles, porte-pelle, flacons, bouteilles d’acétylène, boîtiers et divers objets en bakélite. L’aspect complet de l’ensemble évoque un abandon brutal ou une chute depuis un bateau ou ponton.

Fig. 1 – Mise en dépôt du chariot d’artillerie russe au musée Août 44 de Duclair

Fig. 1 – Mise en dépôt du chariot d’artillerie russe au musée Août 44 de Duclair

Jumièges, la Seine PK 295.080.

Cliché : O. Kayser (SRA).

Fig. 2 – Mise en dépôt de la vedette des Établissements Claparède au musée Août 44 de Duclair

Fig. 2 – Mise en dépôt de la vedette des Établissements Claparède au musée Août 44 de Duclair

Yainville, la Seine PK 298.130.

Cliché : O. Kayser (SRA).

6Le bateau relevé à quelques kilomètres dans le lit du fleuve a été lui aussi aisément identifié. C’est une vedette métallique, conforme à celles utilisées parfois pour propulser les plates-formes de bac en y étant accouplées. Grâce à quelques fragments de détail (hélice, plaque signalétique, boulonnerie) l’identification de la vedette est complète. Elle a été construite aux chantiers navals « Établissements Claparède », spécialistes de constructions mécaniques et navales, situés à Argenteuil, en 1931. Le flanc droit du bateau a été totalement disloqué par un impact ayant projeté les objets se trouvant à l’intérieur vers le côté gauche interne. L’hypothèse d’une roquette tirée par un Typhoon et ayant touché par tribord a été retenue.

7Ces éléments témoignent clairement de la retraite de l’armée allemande, survenue durant la seconde quinzaine du mois d’août 1944 et pour laquelle le passage de La Mailleraye-sur-Seine a été un endroit stratégique.

8L’ensemble de ces vestiges a été déposé au musée Août 44 - L’enfer sur la Seine à Duclair, où les bénévoles de l’association du musée nettoient et identifient chaque pièce avant présentation.

9Cette opération a été réalisée avec la collaboration de Thierry Chion (journaliste spécialiste de l’histoire de la Seconde guerre mondiale), Nicolas Navarro (Musée Août 1944 - Duclair), Philippe Aujoulet (Grand Port Maritime de Rouen) et Didier Frèrejean (ETPO).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Mise en dépôt du chariot d’artillerie russe au musée Août 44 de Duclair
Légende Jumièges, la Seine PK 295.080.
Crédits Cliché : O. Kayser (SRA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/17713/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 392k
Titre Fig. 2 – Mise en dépôt de la vedette des Établissements Claparède au musée Août 44 de Duclair
Légende Yainville, la Seine PK 298.130.
Crédits Cliché : O. Kayser (SRA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/17713/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 373k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Fajon, « Jumièges, Yainville – La Seine : PK 295.080 et 298.130 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Normandie, mis en ligne le 11 juillet 2016, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/17713

Haut de page

Auteur

Philippe Fajon

Drac Haute-Normandie (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Philippe Fajon

Drac Haute-Normandie (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search