Navigation – Plan du site
2008

Bonson, Sury-Le-Comtal, Saint-Marcellin-en-Forez

ZAC des Plaines
Notice rédigée par : Vincent Georges

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9925

Date de l'opération : 2008 (EV)

1L'aménagement de la ZAC des Plaines, réparti sur les trois communes de Bonson, Sury-le-Comtal et Saint-Marcellin-en-Forez, a occasionné une première opération de diagnostic (tranche 1). Elle a porté sur une surface d'environ 25 ha qui couvre essentiellement une vieille terrasse alluviale attenante à la plate-forme tertiaire de la plaine du Forez. Pour les périodes récentes, il a pu être observé des indices d'un réseau parcellaire probablement gallo-romain ainsi qu'une petite nécropole antique avec dépôts de crémations peut-être d'origine familiale. Cette dernière se situe aux abords de la zone péri-urbaine de la commune actuelle de Bonson. Le mobilier issu des dépôts de crémations repose sur un élément de datation compris entre la fin du Ier s. apr. J.-C. et le IIe s. apr. J.-C. Il s'agit d'une coupe à pied en sigillée à décor à feuilles d'eau. Une fenêtre ouverte autour des incinérations avec décapage de la terre végétale a permis de délimiter un espace funéraire cohérent qui comprenait cinq à six fosses très rapprochées, situées à moins de deux mètres les unes des autres. Le décapage a également permis de mettre en évidence un lambeau de niveau de sol caractérisé par un épandage de fragments de céramiques brûlées probablement issus d'un bûcher. Un fragment brûlé de buis travaillé (couvercle de pyxide) fait partie des éléments découverts comme des résidus variés de vaisselles brûlés. Un seul dépôt d'incinération se trouvait partiellement à l'intérieur d'un vase ovoïde placé en fosse. Les charbons de bois issus des résidus de crémation indiquent la présence de sapin blanc, de chêne et de nephrun en plus des restes de récipients en buis. Le sapin blanc pourrait indiquer la présence d'un cercueil ou de simples planches placées sur le bûcher.

2Une série de trois autres études anthracologiques réalisées dans le cadre de ce diagnostic apporte des indices sur des résidus de combustion anthropiques. Sur le plan environnemental, ils indiquent la présence d'une chênaie plus ou moins fermée sur la vieille terrasse de la Loire notamment à l'époque antique. La présence de fragments de silex tertiaires locaux brûlées dans un des horizons à charbons de bois permet d'évoquer la période du Néolithique en l'attente de données 14C. Le ruisseau du Malbief artificiellement encaissé sur les limites de parcelles draine ce secteur fortement humide avec de faibles dépôts en matières ferro-manganèses.

3GEORGES Vincent

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Vincent Georges, « Bonson, Sury-Le-Comtal, Saint-Marcellin-en-Forez », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 24 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1774

Haut de page

Responsable d'opération

Vincent Georges

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals