Navigation – Plan du site
2008

Grenoble

Chevet de la cathédrale
Notice rédigée par : Alain Badin de Montjoye

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9845

Date de l'opération : 2008 (SU)

1Des travaux conduits par le service des Monuments Historiques au chevet de la cathédrale de Grenoble sont à l’origine d’une intervention d’urgence sur une partie des vestiges enfouis du système défensif urbain. Une première fouille de reconnaissance, décidée en prévision de ces travaux de restauration, avait déjà été réalisée en 2002, qui elle-même faisait suite à deux campagnes menées en 1993 et 1994. Il aura donc fallu pas moins de quatre interventions successives, réparties sur quinze années, pour mener à bien l’étude archéologique de l’endroit.

2Cet endroit est celui où l’abside de la cathédrale s’appuie, en le chevauchant, au mur d’enceinte antique (fin du IIIe s.). Là, un bras de rempart a été greffé pour englober dans les fortifications urbaines un quartier d’habitation constitué au cours du XIVs. : le faubourg de l’Isle. La construction de ce rempart, bien documentée par les comptes consulaires, a été réalisée, pour le gros oeuvre, au cours de l’année 1374. Les fouilles ont montré qu’au point où ce rempart se retourne à angle droit pour s’appliquer à la muraille antique, ses constructeurs l’ont renforcé d’une tour de plan quadrangulaire. (Fig. n°1 : vestiges des remparts antique et médiéval)

3Tout dans cet ouvrage dénote la faiblesse des finances municipales, dans une période de grande pénurie : médiocrité de la maçonnerie, épaisseur insuffisante des murs. Très tôt des désordres graves se sont manifestés, qu’il a fallu compenser, à trois reprises, au moyen de gros contreforts. Le plus récent des trois, appliqué au mur de courtine à l’intérieur de la tour quadrangulaire, suppose l’abandon définitif de cette dernière. La ruine de cette portion de rempart médiéval était consommée vers le milieu du XVIs., époque où un bâtiment, que les textes désignent du nom de « cave », vint prendre sa place.

4Alain Badin de Montjoye (service du patrimoine culturel du département de l'Isère).

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : vestiges des remparts antique et médiéval

Fig. n°1 : vestiges des remparts antique et médiéval

Auteur(s) : Caron, Pierre-Yves (service du patrimoine culturel de l'Isère). Crédits : Caron (2008)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : vestiges des remparts antique et médiéval
Crédits Auteur(s) : Caron, Pierre-Yves (service du patrimoine culturel de l'Isère). Crédits : Caron (2008)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/1810/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 61k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Alain Badin de Montjoye, « Grenoble », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 29 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1810

Haut de page

Responsable d'opération

Alain Badin de Montjoye

service du patrimoine culturel de l'Isère

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals