Navigation – Plan du site
2012

Sarrola-Carcopino

2012 – Prospection diachronique n°1231
Responsable(s) des opérations : Hélène Paolini-Saez
Notice rédigée par : Hélène Paolini-Saez

Texte intégral

1L’année 2012 a été consacrée à la fin de la vérification des sites enregistrés sur la carte archéologique. Ces vérifications ont permis de mieux appréhender l’étendue géographique de ces gisements et de cadrer plus justement et préciser leur chronologie. Parallèlement, vingt et un nouveaux sites ou indices de site, d’intérêt inégal et à l’étendue variable, ont été enregistrés. Certaines découvertes offrent des informations facilement exploitables pour une meilleure connaissance de l’occupation du territoire et une vision dynamisée de certaines périodes chronologiques à l’échelle insulaire.

2La découverte originale de cette campagne de prospection, et qui pourrait être attribuable à la fin du Néolithique ou à l’âge du Bronze, est incontestablement un galet gravé (par piquetage et incision) retrouvé en rive droite de la Gravona. De nombreux tracés rectilignes sont à mentionner. Certains se croisent, d’autres forment des chevrons ou des pseudo-triangles. Deux techniques de réalisation semblent coexister.

3Au lieu-dit Pratu Tondu, un site néolithique est particulièrement intéressant. Plus d’une centaine de tessons de céramiques renvoient aux ve, ive et iiie millénaires. Certains tessons sont décorés, notamment un bord avec des chevrons emboîtés réalisés par la technique de l’incision a graffito, et des fragments de panse décorés d’incisions parallèles obliques pouvant s’apparenter à des chevrons. Ces décors sont en harmonie avec ceux qui ont permis de définir la culture du Terrinien ou du Lazzien. Des éclats d’obsidienne et une pointe de flèche à pédoncule réalisée dans du quartz laiteux renvoient au Néolithique moyen/récent. À proximité ont été observés des empierrements, des fragments d’amphores et des meules portatives.

4Trois sites évoquent des occupations de l’âge du Fer. Au lieu-dit U Saralle, une perle à ocelles bleue est associée à de nombreux fragments de céramiques modelées sur environ 3 ha.

5Au lieu-dit Micidiu, un anneau dit « porcelainique » est associé à des fragments d’amphores.

6Un épandage de céramiques a également été observé au lieu-dit Brunchella, dont un tesson décoré de motifs a cerchielli des vie-ive s. av. J.-C.

7Une nécropole de l’Antiquité a été observée au lieu-dit San Petru. Elle se caractérise par de très importantes concentrations de tuiles plates à crochets, de fragments de panse, d’anses et d’amphores.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Hélène Paolini-Saez, « Sarrola-Carcopino », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 24 avril 2017, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/18936

Haut de page

Responsable d'opération

Hélène Paolini-Saez

Association

Articles du même responsable de fouilles

  • Aullène [Texte intégral]
    2015 – Prospection diachronique n° 1401
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Sarrola-Carcopino [Texte intégral]
    2013 – Prospection diachronique n° 1273
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • 2014 – Prospection diachronique n° 1346
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Tavera – I Casteddi [Texte intégral]
    2014 – Sondage n° 1358
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Argiusta-Moriccio [Texte intégral]
    2015 – Prospection diachronique n° 1402
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Tavera – I Casteddi [Texte intégral]
    2015 – Sondage n° 1447
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals