Navigation – Plan du site
2012

Ville-di-Paraso – A Mutula

2012 – Prospection diachronique n°1236
Responsable(s) des opérations : Jean Graziani
Notice rédigée par : Jean Graziani

Entrées d’index

Chronologique :

Néolithique, âge du Fer

Nature des opérations :

Prospection diachronique (PRD)
Haut de page

Texte intégral

1Le site de A Mutula est connu depuis les dernières décennies du xixe s. Il a fait l’objet en 1894 d’un rapport par Don Pierre Simonetti-Malaspina qui sera lu en séance de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres par Antoine-Marie Héron de Villefosse (Héron de Villefosse 1894). Depuis lors, les ramassages de surface et quelques fouilles sommaires ont nourri les collections privées et nombreux furent les « antiquaires » et les archéologues qui s’y intéressèrent, parmi lesquels Adrien de Mortillet, Forsyth Major, Eugène Caziot et Ambroise Ambrosi (Graziani 2012). En 1983, le sondage archéologique de 2 m2 mené par S. Goedert dans le cadre d’une maîtrise sous la direction de G. Bailloud a mis en évidence une occupation au Néolithique terminal (Goedert 1984).

2Les objectifs de la prospection en 2012 étaient de mieux définir les contours géographiques et chronologiques de ce site et de fournir les éléments nécessaires à un travail de thèse de doctorat, ayant pour objet « La vallée de Reginu (Ville-di-Paraso, Haute-Corse) des origines aux âges du Fer dans le contexte corso-tyrrhénien ». La zone à prospecter correspond au sommet de la colline s’élevant à 261 m et à son versant nord d’ouest en est. Ces terrains, qui sont en grande partie couverts d’un maquis épais, sont en effet méconnus bien que S. Mazet mentionne et donne un plan de l’enceinte cyclopéenne du versant nord dans son mémoire de thèse (Mazet 2006).

3La présente opération, qui s’est déroulée de juillet à décembre 2012, a permis d’élargir géographiquement la zone archéologique puisque de nombreuses molettes et fragments de meules du Néolithique terminal (Neuville 1988) ont été trouvés du sommet jusqu’à une altitude de 150 m environ, indiquant une activité agricole intense à cette époque et contredisant l’idée développée en 1996 par P. Neuville d’une étendue forestière au nord de l’éperon (Neuville 1999). Mais les indices témoignant d’une occupation humaine de cet espace pentu sont nombreux et variés : terrasses ceintes de murs en divers appareils indiquant diverses époques préhistoriques, protohistoriques voire plus récentes, abris-sous-roche murés ayant pu servir de tombes dont certains ont été « fouillés » il y a bien longtemps (Letteron 1911), matériel lithique taillé en rhyolite, quartz et obsidienne, matériel céramique varié permettant de reconnaître une occupation chronologique longue allant du Néolithique terminal au second âge du Fer. Parmi ces éléments de surface, il faut noter la découverte d’un maillet à rainure le second pour le site, deux belles préhensions typiques du Bronze moyen qui avait déjà été mis en évidence par la découverte fortuite d’une « tavoletta enigmatica incisa » (Graziani, Lorenzi 2010) et de nombreux tessons d’amphores et de céramique vernissée campanienne. À partir de ces résultats, une demande de sondage archéologique sur une terrasse située sur la parcelle 336 a été déposée pour 2013.

Haut de page

Bibliographie

Goedert S. 1984 : Inventaire du matériel archéologique des collections privées et étude de sondage sur le site de Mutola en Balagne (Haute-Corse), mémoire de maîtrise, Institut d’Art et d’Archéologie, Université de Paris I, VII p., 212 p.

Graziani J. 2012 : Prospection inventaire. Commune de Villedi-Paraso, Rapport de prospection, Service régional de l’archéologie, Corse.

Graziani J. 2013 : La vallée de Reginu préhistorique et protohistorique (Balagne, Haute-Corse), historique des recherches, relectures des sources et perspectives, BSSHNC, 740-741, p. 9-26.

Graziani J., Lorenzi F. 2010 : Deux « tavolette enigmatiche » découvertes dans la vallée de Reginu (Haute-Corse), BSPF, 107, 2, p. 385-387.

Héron de Villefosse A.-M. 1894 : Découvertes à Calvi (Corse), mémoire de m. Simonetti-Malaspina, Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 38e année, 2, p. 106-107.

Letteron (abbé) 1911 : Notice historique sur l’île de Corse depuis les origines jusqu’à l’établissement de l’empire romain, BSSHNC, 331/332, 55 p.

Mazet S. 2006 : Les enceintes pré- et protohistoriques de Corse. Essai de comparaison avec quelques sites de Toscane, thèse de Doctorat, Università di Corsica, Università di Pisa, 795 p.

Neuville P. 1988 : Les éléments de broyage préhistoriques de la Balagne. In : Les temps anciens du peuplement de la Corse, LA BALAGNE. Groupe de recherches archéologiques, centre de recherches corses, Université de Corse, vol. II, p. 93-112.

Neuville P. 1999 : La production et la transformation des céréales en vue de leur consommation par les préhistoriques du Néolithique terminal-Chalcolithique en Corse. In : « Le Boire et le Manger ». Utilisation des ressources locales et pratiques culturelles typiquement méditerranéennes, Actes des 7es Rencontres culturelles interdisciplinaires de l’Alta Rocca, 31 août et 1er septembre 1996, Musée de Lévie, 6, p. 23-40.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean Graziani, « Ville-di-Paraso – A Mutula », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 24 avril 2017, consulté le 05 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/18961

Haut de page

Responsable d'opération

Jean Graziani

Bénévole

Articles du même responsable de fouilles

  • 2013 – Sondage n° 1306
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Belgodère [Texte intégral]
    2014 – Prospection diachronique n° 1356
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
  • Ville-di-Paraso – Mutula [Texte intégral]
    2014 – Sondage n° 1359
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals