Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse19952B – Haute-CorseRogliano – La Coscia

1995
2B – Haute-Corse

Rogliano – La Coscia

Fouille programmée (1995)
Responsables d'opération : Eugène Bonifay et Jacques Magdeleine

Entrées d’index

Année de l'opération :

1995

Numéro d’opération :

258

Nature de l'opération :

fouille programmée
Haut de page

Texte intégral

1La campagne de fouilles à la grotte de la Coscia a connu des conditions météorologiques relativement favorables qui ont permis de poursuivre en parallèle la fouille à l’extérieur et dans la grotte. Les principaux résultats obtenus sont actuellement les suivants :

  • À l’intérieur de la grotte : la fouille a été poursuivie dans les couches 5, 6 et 7 (stratigraphie 1994). De nouvelles traces de feu, très lessivées, ont été trouvées au sommet de la couche 7. À proximité d’un foyer lessivé ont été découverts deux galets de façonnement marin et de roches étrangères au Cap Corse ;

  • Dans la grotte, secteur nord : La fouille de l’amas de bois de cerfs du niveau « d » (zone nord de la grotte) a été poursuivie. L’origine anthropique de cet amas de bois est largement confirmée. La structure interne de l’amoncellement a été en partie établie (existence de trois niveaux distincts, d’un muret limitant l’amoncellement vers le sud, dépôt de crânes de cerfs au sommet de l’amas, présence de traces de feux, etc.). Cependant, la fouille de cette structure n’est pas terminée et sa finalité n’a pu être clairement établie (fonction cultuelle de cet ensemble ?). Au sud de l’amas de bois de Cervidés, une unité stratigraphique appelée « couche de blocaille », contient également une écrasante majorité de bois et d’ossements de Cervidés dont un ou deux individus en semi-connexion anatomique. Ce niveau paraît subcontemporain de la structure « d », mais sa composition en est différente. La faune de la couche « b » est toujours très riche en oiseaux et lagomorphes. Des éléments appartenant probablement à un Mustélidé ont été découverts. La position stratigraphique de la couche « c » a été précisée : contrairement à ce qui avait été supposé en 1994, cet ensemble de grès dunaires et de blocailles calcaires paraît maintenant être antérieur au niveau « d ». Enfin, il est maintenant bien établi que le grand effondrement du plafond de la grotte est « récent » : les blocs détachés de la voûte rocheuse reposent sur le plancher stalagmitique « a ».

  • Dans la grotte, secteur sud : Un nouveau point fossilifère a été fortuitement découvert dans le secteur sud de la grotte. Des niveaux extrêmement riches (150 ossements dans moins d’½ m3) possédant un très fort pendage vers le nord, proviennent de toute évidence d’une nouvelle grotte. Ces niveaux sont un peu plus anciens que ceux de la zone nord (antérieurs aux sables éoliens de la couche « c »).

2Dans l’ensemble :

  • La faune de la Coscia est extrêmement riche (1 200 ossements ou fragments d’ossements relevés en 1995, au moins autant laissés en place dans le secteur nord) ;

  • Les emplacements de feux ont été rares dans la zone fouillée en 1995 ;

  • L’industrie lithique est présente (beaux éclats en calcaire découverts dans la grotte ; galets à l’extérieur, ainsi qu’un éclat de quartz), mais rare et totalement atypique ;

  • Des datations isotopiques en cours de réalisation permettront de préciser l’âge du gisement qui entre certainement dans le complexe du Würm ancien initial (60 000 à 90 000 ans BP) ;

  • La prochaine campagne de fouille devra permettre de lever les incertitudes chronologiques et palethnologiques qui subsistent.

3Il se confirme que ce site est essentiel pour la connaissance des peuplements des îles méditerranéennes au Paléolithique moyen ainsi que pour l’étude du comportement de l’Homme de Neandertal et son évolution en milieu insulaire qui restent jusqu’ici totalement inconnus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eugène Bonifay, Jacques Magdeleine, « Rogliano – La Coscia » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 24 avril 2017, consulté le 25 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/19032

Haut de page

Auteurs

Eugène Bonifay

Université de Corse

Articles du même auteur

Jacques Magdeleine

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Eugène Bonifay

Université de Corse

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Jacques Magdeleine

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search