Navigation – Plan du site
2008

Blénod-lès-Pont-à-Mousson – ZAC Les Longues Rayes

Notice rédigée par : David Gucker

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 137011

Date de l'opération : 2008 (EX)

1Le diagnostic archéologique réalisé au lieu-dit de la ZAC Les Longues Rayes,sur une superficie de 81 520 m2, a permis de mettre au jour plusieurs vestiges archéologiques, liés à une nécropole du Campaniforme d'une part et d'autre part à un habitat protohistorique caractérisé par une période d'occupation longue, qui s'étend du Bronze final à La Tène B-C. La présence d'un drain en tegulaen limite d'emprise témoigne vraisemblablement de l'existence d'un établissement rural gallo-romain à proximité. Les deux fossés qui jouxtent ce dernier peuvent être rapprochés de ce drain ou d'une limite parcellaire plus récente.

2Les 23 sondages positifs regroupent 43 structures archéologiques. Ces structures sont scellées par un niveau de colluvion de limon argileux brun. De plus, l'absence de sondages positifs dans certains secteurs s'explique par la mise en place d'une plate-forme de remblais qui a pu endommager une partie des vestiges. Les découvertes réalisées lors de cette opération apportent une vision nouvelle sur ce secteur géographique, le Néolithique et la Protohistoire y étant fortement représentés.

3La découverte de quatre fosses pourraient correspondre à des inhumations, dont une avérée est attribuable au Campaniforme moyen, complètent le corpus régional. Ces tombes, dont les orientations sont est-ouest pour deux d'entre elles, sud-est - nord-ouest pour une autre et nord-sud pour la dernière, correspondent aux orientations principales connues pour cette période. Seule l'inhumation (St 2), observée dans le sondage 1, est plutôt orientée nord-sud mais avec une légère inflexion sud-est - nord-ouest. Les quatre fosses ont des dimensions presque similaires avec une longueur comprise entre 1,46 m et 1,60 m et une largeur qui oscille entre 1,06 m et 1,24 m. Le comblement de la structure 1 du sondage 1 n'a pas permis la conservation des ossements de la sépulture. La fouille de celle-ci a cependant permis de révéler la présence d'un vase reposant sur un éclat de silex retouché, dans l'angle nord-est de la sépulture.

4Les autres vestiges archéologiques sont essentiellement liés à la présence d'un habitat à la période protohistorique avec vraisemblablement une occupation qui perdure du Bronze final à La Tène. Ces vestiges sont présents dans le secteur 4 et, dans une proportion moindre, dans le secteur 2. Les vestiges associés à cette période chronologique concernent 34 structures réparties dans 16 sondages. Les principaux vestiges concernent les périodes du Bronze final et du Hallstatt, concentrées sur le secteur 4, et la période de La Tène B-C, reconnue dans les sondages 109 et 111 du secteur 2.

5Le vide archéologique présent entre les sondages 109 et 111, d'une part, et 155, 166 et 177, d'autre part, s'explique vraisemblablement par l'impossibilité de percer systématiquement les remblais dans cette zone, associée à une destruction probable d'une partie des vestiges et une mauvaise lisibilité du terrain. Il semble important de considérer ce secteur comme archéologiquement sensible au même titre que les éléments mis en évidence de part et d'autre.

6Au lieu-dit ZAC Les Longues Rayes,il faut souligner l'importance de la présence d'un habitat de La Tène B-C. Cette époque est très mal connue en Lorraine, seuls deux habitats ayant été fouillés et datés à ce jour, l'un à Flévy-Trémery (57) ZAC de la Fontaine des Saintset l'autre à Gondreville (54) Le Clos de la Bergerie.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

David Gucker, « Blénod-lès-Pont-à-Mousson – ZAC Les Longues Rayes », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Lorraine, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1927

Haut de page

Responsable d'opération

David Gucker

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals