Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2014Projets collectifs de rechercheLa grotte des Deux-Ouvertures à S...

2014
Projets collectifs de recherche

La grotte des Deux-Ouvertures à Saint-Martin-d’Ardèche : projet datation Grottes Ornées (7e volet)

Projet collectif de recherche (2014)
Responsable d’opération : Julien Monney

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Texte intégral

1Cette année, suite à l’obtention d’un fond numérique 3D texture de l’ensemble des parois du Secteur orné, le relevé des gravures rupestres a pu se poursuivre. Au cours de cette opération de relevé, plusieurs nouvelles représentations animales ont été identifiées au sein de l’ensemble des tracés de l’écaillé de paroi P6. La plus marquante d’entre elles est alors sans conteste celle d’un grand bison strié (DEE-60) dont seule une patte avant était connue jusqu’alors. Avec quatre et peut-être même cinq individus identifiés, les bisons constituent l’espèce animale dont le nombre a le plus fortement augmenté cette année. En effet, jusqu’à présent un seul représentant de cette espèce (DEE-21) avait été formellement identifié à la grotte des Deux-Ouvertures.

2Parallèlement à cela, plusieurs autres opérations ont été effectuées sur le terrain, notamment la poursuite de l’enregistrement photogrammétrique et de l’étude des traces d’outils découvertes dans l’argile au départ vers le réseau profond, ainsi que l’étude géoarchéologique et géomorphologique des coupes stratigraphiques.

3Une série de nouvelles datations 14C AMS a également été obtenue. Aujourd’hui la grotte des Deux-Ouvertures présente ainsi d’un corpus de 51 datations 14C AMS réalisées sur diverses matières (os ou charbon), dans diverses situations (stratigraphiques ou pariétales) et dans divers endroits au sein de la cavité, ce qui en fait l’une des grottes ornées paléolithiques du domaine franco-cantabrique pour laquelle on dispose aujourd’hui du plus grand nombre de datation radiométrique. Ces dates conduisent à mettre en évidence de multiples incursions humaines dans la cavité au cours du Paléolithique supérieur, au Tardiglaciaire, au Néolithique et pendant le Moyen Âge. Ces dates montrent des phases d’occupation différentes des différents secteurs concernés (porche d’entrée ou fond), en lien notamment avec la fermeture de la galerie des ours par un massif stalagmitique. En mettant ces données en perspective vis-à-vis des autres grottes ornées de la région, il se dessine ainsi progressivement un schéma global des phases de fréquentation humaine des sites ornés le long des gorges de l’Ardèche.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Julien Monney, « La grotte des Deux-Ouvertures à Saint-Martin-d’Ardèche : projet datation Grottes Ornées (7e volet) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/20030

Haut de page

Auteur

Julien Monney

Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Julien Monney

Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search