Skip to navigation – Site map

HomeExcavations districtsAuvergne-Rhône-Alpes201407 – ArdècheSoyons – Le Malpas

2014
07 – Ardèche

Soyons – Le Malpas

Fouille programmée (2014)
Archaeological project director: Pierre Dutreuil

Editor's notes

Organisme porteur de l’opération : CNRS

Full text

ve-vie s. apr. J.‑C.

1Le site n’était plus fortifié. La pente a apparemment servi de dépotoir et de zone de rejet de déblais de démolition ; du mobilier fin ve-début vie s. y a été retrouvé. Une grosse fosse de démolition/dépotoir a également été fouillée. Le site semble avoir été complètement réorganisé au début du vie s.

iiis. apr. J.‑C.

2Une occupation inattendue du iiie s. a pu être fouillée. Elle se présente sous la forme d’un espace de circulation, un lit de galets au niveau de la cassure de pente que forme le rempart abandonné. De plus, un abondant mobilier a été jeté dans la pente lors la phase de démolition du vis., notamment un important lot céramique du iiie s. En plus de la céramique, de nombreux objets métalliques ont été découverts dans cette couche dépotoir, dont un petit dépôt en position secondaire comprenant un aureus de Tetricus I, deux petites figurines en bronze, et des monnaies du iiie s. Il y avait également des projectiles en plomb, peut-être destinés à être lancés par un fustibale. Une plaque de toiture en plomb indique la présence de bâtiment publique imposant sur le site.

La Tène finale

3La fouille de 2014 a apporté la confirmation que le rempart hallstattien a été repris à La Tène finale. Il a été rehaussé et reconstruit en partie avec des blocs plus gros que ceux de l’état hallstattien. L’état laténien du rempart est conservé sur quelques assises du parement interne, contre lesquelles vient se caler un niveau de cailloutis très serré, Ce niveau est un espace de circulation en arrière du rempart, le seul indice pouvant indiquer la présence de bâtiment est un petit espace de 2 m par 1 m dépourvu de cailloutis le long de la coupe nord, et qui pourrait être le négatif d’un bâtiment léger. Un four à vocation culinaire fonctionnant avec ce sol a été découvert dans la partie est de la fouille. Ce four est en relation avec un petit foyer. Tous les deux s’ouvrent sur un espace surcreusé, en partie fouillé en 2013 : il s’agit d’une aire de travail et de rejet liée au four et au foyer.

Hallstatt final

4Les niveaux du premier âge du Fer n’ont pas été complètement fouillés cette année, mais nous avons tout de même quelques résultats pour cette période. Contrairement à ce que nous pensions avoir observé en 2013, le rempart hallstattien n’est pas construit en terrasse, mais il possédait un parement interne conservé sur un peu moins d’un mètre. Il a été détruit au cours du ve s. av. J.‑C., mais cette destruction ne marque pas l’abandon du site. Nous avons pu observer quelques aménagements du ve s. postérieurs à la destruction du rempart. Apparemment, les importations méridionales cessent après la destruction de la fortification. Cette observation devra tout de même être confirmée par la fouille de la couche restante par-dessus la démolition du rempart, et surtout par la fouille des niveaux scellés en dessous, qui fonctionnent avec le rempart.

Top of page

References

Electronic reference

Pierre Dutreuil, “Soyons – Le Malpas” [Note of archaeological project], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [Online], Auvergne-Rhône-Alpes, Online since 01 November 2017, connection on 24 July 2021. URL: http://journals.openedition.org/adlfi/20033

Top of page

About the author

Pierre Dutreuil

Laboratoire Archéologie et Archéométrie (UMR 5138)

By this author

Top of page

Archaeological project director

Pierre Dutreuil

Laboratoire Archéologie et Archéométrie (UMR 5138)

Top of page

Copyright

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search