Navigation – Plan du site

AccueilRégionsPays de la Loire200844 – Loire-AtlantiqueSaint-Hilaire-de-Chaléons – Parc ...

2008
44 – Loire-Atlantique

Saint-Hilaire-de-Chaléons – Parc d’activités du Pont Béranger, lotissement 3

Opération préventive de diagnostic (2008)
Responsable d’opération : Frédéric Mercier

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique réalisé sur le Parc d’Activités du Pont Béranger a montré que ce versant oriental de la vallée de la Blanche avait été occupé à la fin de la période de l’Indépendance gauloise. Les aménagements observés sont localisés sur la partie sommitale du versant et se développent vers le nord, hors de l’emprise du projet, sous des parcelles récemment aménagées. Le gisement est caractérisé par un espace bien structuré, défini par un système de double enclos emboîtés, de forme quadrangulaire et orientés au nord-est – sud-ouest. Les fossés qui déterminent ces deux ensembles présentent un profil identique en « V » et un module respectable (2,30 m de large pour 1,50 m de profondeur). La forte concentration d’impacts de poteaux observée dans l’enclos interne, semble logiquement désigner cet espace comme le lieu d’habitat principal (largo sensu). L’enclos externe délimite quant à lui des aménagements de moindre densité, que l’on qualifiera commodément d’» annexes », sans pour autant les identifier avec précision. Le point d’intersection entre les fossés d’enclos interne et externe est marqué par une interruption du premier. Cet espace pourrait correspondre à une entrée, ou plus probablement à un espace taluté courant tout le long du fossé d’enclos externe sud-est. À la périphérie de cet ensemble, les vestiges sont très clairsemés et peuvent être interprétés comme des structures parcellaires qui s’articulent autour de l’établissement principal. On observe par ailleurs que la géométrie de la zone d’habitat s’inscrit parfaitement dans la trame parcellaire actuelle, ce qui suggère ici l’idée d’un paysage de la fin de l’âge du Fer partiellement fossilisé. Le mobilier recueilli, pour l’essentiel de la céramique, que ce soit dans les fossés d’enclos ou dans les autres structures liées à l’habitat, est très homogène et témoigne d’activités domestiques. La dernière utilisation, de ce que l’on propose d’interpréter ici comme une « ferme indigène », semble se situer à l’extrême fin du second âge du Fer avec un abandon définitif au cours de la première moitié du ier s. de notre ère. Seule une intervention plus approfondie permettra d’affiner cette chronologie et de vérifier le délaissement effectif de cet établissement au début de la période romaine. Aucun indice chronologique, pas même de la céramique résiduelle, ne permet par ailleurs de proposer une datation pour la création de cette ferme. On rappellera, pour conclure, qu’on ne connaissait jusqu’à ce jour aucune installation rurale gauloise implantée au cœur du Pays de Retz, la plupart des vestiges identifiés pour cette période étant localisés sur le trait de côte. À ce titre, la ferme laténienne de Saint-Hilaire-de-Chaléons, constitue aujourd’hui une référence unique dans un secteur où les limites territoriales et zones d’influences des populations mamnètes, ambilatres et pictones, restent entièrement à définir.

Fig. 1 – Vue en coupe du fossé d’enclos laténien nord-ouest

Fig. 1 – Vue en coupe du fossé d’enclos laténien nord-ouest

Cliché : F. Mercier (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue en coupe du fossé d’enclos laténien nord-ouest
Crédits Cliché : F. Mercier (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/2022/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 801k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédéric Mercier, « Saint-Hilaire-de-Chaléons – Parc d’activités du Pont Béranger, lotissement 3 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 20 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/2022 ; DOI : https://doi.org/10.4000/adlfi.2022

Haut de page

Auteur

Frédéric Mercier

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Frédéric Mercier

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search