Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes2012Projets collectifs de rechercheArchives et correspondance de Jos...

2012
Projets collectifs de recherche

Archives et correspondance de Joseph Déchelette (bibliothèque du musée de Roanne) : inventaire, base de données, et analyse des réseaux de correspondants d’un archéologue

Projet collectif de recherche (2012)
Responsable d’opération : Sandra Péré-Noguès

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012

Numéro d’opération :

2210852

Nature de l'opération :

projet collectif de recherche
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : CNRS

Texte intégral

1Dans la continuité de la campagne triennale (2009-2012), nous avons donné la priorité à l’inventaire du fonds documentaire, qui doit encore s’enrichir suite à une nouvelle campagne de numérisation de documents conservés à la bibliothèque du musée de Roanne. L’inventaire a permis d’engager la rédaction d’un catalogue raisonné, qui permettra de donner une vue générale des correspondants et de la fréquence de leurs échanges. Ce catalogue est en cours de réalisation pour une publication en 2013.

2Les divers dossiers de correspondances se sont enrichis de courriers conservés dans plusieurs institutions (Bibliothèque de l’Institut, musée Cerralbo de Madrid, musée Sainte-Croix de Poitiers). Ces correspondances, progressivement reconstituées, devraient donner lieu à des publications spécifiques.

3À l’issue de la journée d’études de Montbrison, qui a eu lieu le 4 novembre 2011 et était centrée sur la sociabilité savante, deux thèmes étaient particulièrement ressortis de nos travaux : d’une part, la question des législations nationales en matière d’archéologie, dont la mise en place avait fait débat à l’époque de Joseph Déchelette aussi bien en France que dans d’autres pays européens ; d’autre part, la question du financement de l’archéologie à cette même période, thème qui reste encore sensible mais qui est peu exploré dans les études historiographiques. Étroitement liés l’un à l’autre, réglementation et financement ont été abordés dans un cadre chronologique et géographique européen, et envisagés sous plusieurs angles : juridique, politique, économique, et social. En abordant l’histoire de l’archéologie par le biais des questions de réglementation et de financement, on a pu constater la fragilité d’une discipline, le « caractère aléatoire » de son évolution et de son institutionnalisation. Les différentes communications ont ainsi mis en évidence la dépendance conjoncturelle de la législation archéologique, même si la plupart des pays européens ont été traversés par un mouvement de fond autour du patrimoine et de la patrimonialisation des vestiges. La période 1910-1914 est aussi marquée en France, semble-t-il, par des difficultés d’ordre plus économique qui ont sensiblement affecté les campagnes de fouilles et publications par exemple. La confrontation des situations nationales montre que les évolutions se sont faites dans chaque pays et sans réelle influence des modèles extranationaux : en d’autres termes, chaque pays d’Europe a choisi sa propre réglementation pour remettre de l’ordre, mais s’est pas ou peu inspiré des législations de ses voisins. L’archéologie reste donc bien une affaire publique et nationale, hier comme aujourd’hui.

4Ces journées ont aussi renforcé les liens avec d’autres collègues étrangers et nous ont convaincus, s’il le fallait, de l’opportunité de cette ouverture européenne inhérente à notre programme. Le PCR continue donc à s’appuyer sur un réel travail d’équipe, une équipe qui s’est encore élargie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sandra Péré-Noguès, « Archives et correspondance de Joseph Déchelette (bibliothèque du musée de Roanne) : inventaire, base de données, et analyse des réseaux de correspondants d’un archéologue » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 08 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/20371

Haut de page

Auteur

Sandra Péré-Noguès

Traces UMR 5608

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sandra Péré-Noguès

Traces UMR 5608

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search