Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20172A – Corse-du-SudCommunes de Valle-di-Mezzana, Per...

2017
2A – Corse-du-Sud

Communes de Valle-di-Mezzana, Peri et Tavaco

Prospection inventaire (2017)
Responsable d’opération : Hélène Paolini-Saez

Texte intégral

1La prospection diachronique des communes de Valle-di-Mezzana, Peri et Tavaco s’inscrit dans le cadre de la réalisation de l’atlas archéologique du pays d’Ajaccio qui a fait l’objet d’une convention bipartite signée en mars 2016 entre la Communauté d’agglomération du pays ajaccien (CAPA) et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) de Corse. Cette convention a été élaborée pour la connaissance et la conservation du patrimoine archéologique, architectural et monumental du territoire de la CAPA. Elle vise à une meilleure connaissance et à la préservation de ce patrimoine à travers l’inventaire et les études de sites archéologiques, la conservation, la mise en valeur du patrimoine archéologique, la formation, la communication, l’information et la sensibilisation du public.

2Conformément à la convention, la phase 2 prévoit la « prospection de terrain sur les communes de la CAPA qui n’ont pas été parfaitement couvertes ». La consultation de la carte archéologique des 10 communes du territoire montre une faiblesse d’informations pour celles de Valle-di-Mezzana, Peri et Tavaco.

3Ces trois communes ont fait l’objet de prospections ciblées en vérifiant les points topographiques ou les toponymes pouvant se rapporter à des occupations anthropiques et en procédant à une enquête orale auprès de personnes ressources. En ce sens, il ne s’agit pas d’une prospection exhaustive des trois communes.

4Pour Valle-di-Mezzana, cinq nouveaux sites ou indices de sites sont à signaler : deux sites pré- ou protohistoriques, une église, un site contemporain, un site de période indéterminée. Pour Peri, dix nouveaux sites ou indices de site ont été recensés : trois sites pré- ou protohistoriques, un site antique, trois sites du Moyen Âge ou de l’époque moderne, trois sites de période indéterminée. Pour Tavaco, 2 nouveaux sites ou indices de site. Sur la commune de Vero, limitrophe à Tavaco, notons trois nouveaux sites ou indices de site : un site pré- ou protohistorique, un site médiéval et un site de période indéterminée.

5Parmi les éléments significatifs, pour la Préhistoire, nous citerons le recensement de meules au lieu-dit Favale (Valle-di-Mezzana). Pour cette même commune, des débris d’obsidienne à la Punta Finosa associés à des aménagements rectilignes réalisés avec de gros blocs sont à signaler. Sur la commune de Peri, des meules en remploi, des éléments de broyage et un foyer détruit lors d’une construction se trouvent en périphérie du lieu-dit Castellucciu où des fortifications ont déjà été signalées anciennement.

6Trois sites protohistoriques peuvent être mis en lien. Il s’agit de Punta Musola (Peri), Punta u Castellu et Torre del Conte (?) (Vero). Bien que fortement détruits, ces trois entités disposent de structures défensives (enceintes, tour) qui participent au maillage du territoire aux iie et ier millénaires av. J.‑C. Ces sites sont à une distance de 2 km à vol d’oiseau et pourraient ainsi fonctionner en complémentarité. L’examen de la contemporanéité, au moins partielle, conjuguée à des centres mieux connus et en cours de fouille (Monti di a Torra à Cuttoli-Corticchiato, I Casteddi à Tavera), participe à la perception diachronique des modes d’occupation de la vallée de la Gravona entre la fin du Néolithique et l’âge du Fer.

7Dans le secteur de Castellucciu (Peri), des fragments de tuiles et de céramiques d’importation d’époque romaine ont été découverts dans une vigne.

8Le Moyen Âge est représenté par les vestiges de Casteddu Murattu (Valle-di-Mezzana). Déjà signalée sur la carte archéologique, cette petite fortification est à mettre vraisemblablement en lien avec les aménagements de la Punta di Rustaggiu (Valle-di-Mezzana) et les structures fortifiées des communes voisines (château du Monte Gozzi et Termoresi notamment).

9Le patrimoine religieux tient une place prépondérante avec le convent Saint-François et l’église paroissiale Saint-Michel de Valle-di-Mezzana. Il convient de souligner le probable remploi de pierres sculptées en bas-relief (rosaces, Christ en croix, Vierge Marie) sur la façade nord de Saint-Michel. Sept églises ou chapelles sont attestées sur la commune de Peri. Parmi les découvertes, nous avons localisé San Brancaziu (Saint-Pancrace), indiquée sur le plan terrier, et vraisemblablement le bénitier de Santa Barbara à quelques dizaines de mètres en aval de l’église. L’édifice paroissial Saint-Martin à Tavaco, sur son promontoire dominant l’ensemble de la vallée de la Gravona, a été édifié pour remplacer la chapelle du même nom qui se trouvait initialement en plaine. Nous avons retrouvé les arases de cette chapelle, au lieu-dit I Prati (Vero). L’église est matérialisée par une abside encore bien conservée, partiellement en élévation et un nombre important de tuiles (plates à crochet et rondes).

10Quelques arases de constructions à Carazzi (Peri) renvoient à deux établissements d’époque moderne. À Tavaco, il faut noter la présence de filons de plomb argentifère exploités à la seconde moitié du xixe s. Au col de Sarzoggiu (Valle di Mezzana), un poste de surveillance de la Seconde Guerre mondiale permettait de visualiser les vallées de la Gravona à l’est et celle de la Liscia à l’ouest.

Fig. 1 – Valle-di-Mezzana, Favale : meule fracturée

Fig. 1 – Valle-di-Mezzana, Favale : meule fracturée

Cliché : H. Paolini-Saez (LRA Corse).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Valle-di-Mezzana, Favale : meule fracturée
Crédits Cliché : H. Paolini-Saez (LRA Corse).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/22518/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 795k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Paolini-Saez, « Communes de Valle-di-Mezzana, Peri et Tavaco » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 19 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/22518

Haut de page

Auteur

Hélène Paolini-Saez

Laboratoire régional d’archéologie (Corse)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hélène Paolini-Saez

Laboratoire régional d’archéologie (Corse)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search