Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20172B – Haute-CorseLano – Cavité sépulcrale de Laninca

2017
2B – Haute-Corse

Lano – Cavité sépulcrale de Laninca

Fouille programmée (2017)
Responsable d’opération : Franck Leandri
Notice rédigée avec Philippe Galant, Patrice Courtaud et Céline Bressy-Leandri

Entrées d’index

Année de l'opération :

2017

Nature de l'opération :

fouille programmée
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : ministère de la Culture

Texte intégral

1La fouille 2017 a livré de nombreux vestiges humains remaniés, à l’exception, peut-être, d’un crâne et d’une mandibule. Ces vestiges sont essentiellement issus de la travée 3 et de l’US 017, dans un horizon stratigraphique profond, au sein d’un sédiment provenant du plateau. Quelques-uns, les mieux conservés, ont toutefois été découverts en surface de l’US 010, comme la plupart de ceux exhumés lors de la campagne précédente. L’étude anthropologique a permis d’augmenter le nombre minimum d’individus (NMI) d’un sujet supplémentaire, ce qui porte à sept l’effectif de cette sépulture avec deux sujets immatures pour cinq adultes ou subadultes. Des prélèvements ont été réalisés pour des analyses du strontium et de paléogénomique. En l’état actuel des connaissances, l’hypothèse retenue est qu’un dépôt funéraire a été réalisé en amont du conduit avec un cercueil, un petit coffre en bois et les vestiges de plusieurs défunts. On peut s’étonner de l’absence de vestiges céramiques ou de toute autre nature. Ensuite, des arrivées de sédiment de l’extérieur (US 010 et US 017) auraient perturbé les dépôts, une partie d’entre eux aurait alors été évacuée à l’extérieur. Les principales interrogations concernent :

  • la nature des dépôts humains, primaires (corps des défunts), secondaires (ossements) ou encore mixtes ;
  • le fonctionnement de la sépulture : quelle est la part entre les gestes funéraires et les facteurs taphonomiques (géologiques, racinaires…) ? ;
  • l’accès à la cavité empruntée par les « fossoyeurs ».

2Pour recueillir les informations nécessaires à ces réflexions, il convient de poursuivre la fouille dans la partie amont, mais également de réaliser sur le plateau une prospection pour rechercher une éventuelle entrée. Il est tout à fait envisageable que les hommes de l’âge du Bronze aient pénétré dans la cavité par l’accès que nous empruntons aujourd’hui. Il faut alors imaginer que le profil de la falaise a pu évoluer depuis l’âge du Bronze final. Toutefois, aucun aménagement d’origine anthropique n’a pour l’heure été identifié, ni aucune trace de structure de fermeture du conduit. L’hypothèse d’un pillage de la tombe pourrait expliquer cette absence. Cependant, il reste à trouver la jonction entre le conduit et la surface du plateau, qui pourrait mettre au jour une entrée aménagée (?) de la sépulture.

Fig. 1 – Vestiges humains de la travée 3

Fig. 1 – Vestiges humains de la travée 3

Cliché : P. Courtaud (CNRS).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vestiges humains de la travée 3
Crédits Cliché : P. Courtaud (CNRS).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/22725/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 934k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franck Leandri, Philippe Galant, Patrice Courtaud et Céline Bressy-Leandri, « Lano – Cavité sépulcrale de Laninca » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 21 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/22725

Haut de page

Auteurs

Franck Leandri

Drac Corse (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Philippe Galant

Articles du même auteur

Patrice Courtaud

Articles du même auteur

Céline Bressy-Leandri

Drac Corse (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Leandri

Drac Corse (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search