Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse20162B – Haute-CorseCalenzana – Luzzipeu, Teghja di L...

2016
2B – Haute-Corse

Calenzana – Luzzipeu, Teghja di Linu II

Fouille programmée (2016)
Responsable d’opération : Jean Sicurani

Texte intégral

1Le site de Teghja di Linu II est un gisement de plein air implanté à une faible altitude (40 m) à l’extrémité d’une dépression littorale et à la confluence de deux ruisseaux, avec au nord le ruisseau de Marcuncellu et à l’ouest celui d’Astru.

2Le ruisseau de Marcuncellu, la présence d’une source pérenne, la proximité du petit étang de Crovani ainsi que celle de la mer font de ce lieu un cadre privilégié pour une implantation humaine préhistorique. Nous avons réalisé plusieurs sondages à différents endroits du site qui s’étend sur plus d’un hectare (11 450 m2) et presque tous ont été positifs. Le gisement surplombe, parfois à une hauteur d’environ 10 m, le ruisseau de Marcuncellu sur une ancienne terrasse alluviale. Des blocs de gros calibres sont encore visibles tout le long du ruisseau, formant ainsi la base d’une sorte d’enceinte (fig. 1). Cette structure est longue de plusieurs dizaines de mètres. Un mur très large (1,20 m par endroit) partage l’extrémité nord-ouest du site en deux. L’opération s’inscrit parfaitement, par les nombreuses questions soulevées, dans la thématique de recherche habitat/lieu de culte. L’idée de base est de documenter les structures à vocation domestiques. Trois niveaux d’occupations ont été identifiés : une partie de la zone fouillée est à rattacher à une période historique et les deux autres sont datées du Néolithique final, au début du iiie millénaire av. J.-C. Les recherches menées sur les mobiliers apportent des éléments tant sur les points techno-typologiques que chrono-culturels.

Fig. 1 – Plan d’ensemble du gisement

Fig. 1 – Plan d’ensemble du gisement

Clichés et DAO : L. Martinet.

3En 2016, la fouille a été poursuivie jusqu’aux zones sud et est (de l’autre côté du mur pour la zone est). Au terme de ce travail, il convient de souligner la contribution de cette fouille archéologique à l’étude du peuplement préhistorique de la région du Luzzipeu où les données sur les habitats demeurent rares, voire inexistantes. Ce type d’implantation est relativement proche de ce qui est connu ailleurs en Corse pour cette période, en particulier sur le site de A Fuata sur la commune de Lumiu en Balagne. La nature du site reste délicate à appréhender. Le mobilier céramique, bien que peu abondant, renvoie à des activités domestiques. L’assemblage lithique taillé de Teghja di Linu, est composé de quartz, de rhyolite, matériaux fréquents en Corse, ainsi que d’une petite quantité d’obsidienne, matière première allochtone. Il semblerait que les matériaux soient distribués de manière spécifique en fonction des structures. Les vestiges ont été classés en tenant compte des critères typo-technologiques : éclats corticaux, supports (lames/lamelles, éclats), outils, esquilles, débris, nucléus, afin d’identifier sous quelles formes ces rhyolites et quartz ont été introduits sur le site de Teghja di Linu. À côté de l’industrie taillée, cinq haches polies, entières ou très légèrement fragmentée pour l’une d’entre elles, ont été recueillies. Une étude de provenance des matériaux est en cours. Le gisement, par sa position et la nature des architectures, pourrait relever, non pas seulement d’un habitat mais également d’une fonction cérémonielle comme semble le suggérer le mobilier mis au jour. Seule la poursuite de la fouille dans les différents secteurs et structures du site pourra permettre d’avancer une interprétation fiable.

4La poursuite des investigations et la mise en œuvre d’études paléoenvironnementales permettront d’inscrire le gisement dans une aire de compréhension plus large à l’échelle de l’île.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan d’ensemble du gisement
Crédits Clichés et DAO : L. Martinet.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/22802/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,5M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Sicurani, « Calenzana – Luzzipeu, Teghja di Linu II » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 28 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/22802

Haut de page

Auteur

Jean Sicurani

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean Sicurani

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search