Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse19922B – Haute-CorseErsa – Abris Mortoni A1 et Morton...

1992
2B – Haute-Corse

Ersa – Abris Mortoni A1 et Mortoni A2

Sondage (1992)
Responsable d’opération : Eugène Bonifay

Entrées d’index

Année de l'opération :

1992

Numéro d’opération :

186

Chronologie :

Protohistoire, âge du Fer

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : CNRS

Texte intégral

1La zone de Mortoni, sur la rive gauche du Tignese, en amont du pont de Mortoni, avait été découverte et prospectée en 1990.

2Cette zone, contient sur plusieurs dizaines d’hectares, des « barres » rocheuses dégagées par l’érosion dans des calcaires métamorphosés et schisteux du Cap Corse. Dans ces lignes de rochers, de nombreux abris ont été repérés en 1990, puis en 1992.

3Deux abris, appelés Mortoni A1 et Mortoni A2, paraissaient particulièrement intéressants car l’un d’eux (Mortoni A1) présentait des structures intentionnelles apparentes à l’affleurement sur le sol de l’abri.

4Le sondage dans l’abri A1 a été réalisé avec l’autorisation du service régional de l’archéologie de corse. Une petite exploration préliminaire a été faite dans l’abri A2, très proche du précédent.

5Ces deux sondages ont donné des résultats positifs.

Mortoni A1

6Découverte d’un ensemble très probablement sépulcral datant du début de l’âge du Fer :

  • présence de structures courbes qui ferment le devant de l’abri. Deux et plus probablement trois « murs » ou alignements de gros blocs, parfois complétés par de grandes dalles posées de chant, se voient devant l’abri ;

  • sous le pavage se trouve une couche archéologique qui a livré un assez grand nombre de perles en pâte de verre (une centaine sur la superficie du décapage, soit un peu moins de 2 m2) ;

  • au centre de l’abri, la couche précédente laisse apparaître des blocs rocheux entre lesquels ont été récoltés quelques tessons de poterie importés du début de l’âge du Fer.

Mortoni A2

7Un petit décapage très limité montre l’existence très probable d’un muret de pierres sèches qui ferme le devant de l’abri. Entre les pierres constituant ce muret ont été trouvées des débris de poterie pouvant dater de l’âge du Bronze ou du début de l’âge du Fer.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eugène Bonifay, « Ersa – Abris Mortoni A1 et Mortoni A2 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 27 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/22998

Haut de page

Auteur

Eugène Bonifay

CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Eugène Bonifay

CNRS

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search