Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse19922B – Haute-CorseOletta – Castiglione

1992
2B – Haute-Corse

Oletta – Castiglione

Fouille programmée (1992)
Responsables d'opération : Michelle Salotti et Jean Ferrandini

Texte intégral

1Une campagne de prospection a permis de découvrir trois autres cavités dont une contenant un nouveau gisement fossilifère qui reste à étudier. L’analyse en laboratoire des sédiments récoltés en 1991 et 1992 confirme l’abondance des restes de faune. Les premières datations montrent la superposition, dans la cavité de la faune du Würm récent et de la faune actuelle.

Résultats de la prospection

2En plus de l’aven décrit en 1991 (Castiglioni 1), trois nouvelles cavités ont été explorées :

  • l’une au nord-ouest (Castiglioni 2) n’a pas révélé de fossile mais présente un ensemble de spéléothèmes particulièrement développés qui feront l’objet des prochaines datations ;

  • la deuxième, à l’est (Castiglioni 3), présente un double intérêt car il s’agit d’une vaste grotte aménagée communiquant avec un réseau souterrain contenant des dépôts fossilifères ;

  • la troisième au sud (Castiglioni 4) ne paraît pas contenir de gisement paléontologique. Cette campagne confirme l’importance et l’étendue du système karstique de ce relief calcaire.

3La topographie sommaire (fig. 1) de Castiglioni 3 a été réalisée. Elle confirme une organisation du réseau identique à celle de l’aven de Castiglioni 1.

Fig. 1 – Topographie sommaire de la cavité Castiglioni 3

Fig. 1 – Topographie sommaire de la cavité Castiglioni 3

DAO : M. Salotti, J. Ferrandini (université de Corse).

4Dans le système karstique de Castiglioni 1, quatre sondages ont été réalisés pour échantillonnage : un au niveau -8 m, deux au niveau -35 m, le quatrième au niveau -55 m. D’autres prélèvements ont été effectués dans le remplissage à -50 m et dans la paroi à -55 m. Au total, plusieurs dizaines de kilos de sédiments ont été extraits.

Résultats analytiques

Paléontologie (P1.1)

Castiglioni 1

5Niveau -8 m : présence de nombreux ossements du squelette d’un Bos et d’un Sus enfouis sous 40 cm de sédiment argileux.

6Niveau -35 m : un replat formé par un dépôt argilo-sableux a été reconnu sur 50 cm et 60 cm de profondeur par deux sondages. En surface, ce replat a livré de très nombreux gastéropodes variés et dispersés, associés à des ossements de Prolagus et rongeurs actuels et une accumulation très localisée de plusieurs centaines de coquilles d’Hélix. Cette escargotière contient des restes de Prolagus, Rattus, Apodemus, Crocidura. Les coupes des deux sondages donnent des résultats différents. Dans le premier, (S1), on observe la présence de Prolagus, Rhagamys, Episoriculus jusqu’à -50 cm de profondeur, un lacertidé et un fragment d’os de gros mammifère à -40 cm, tyrrhenicola à -35 cm. Des gastéropodes nombreux et variés sont associés à cette faune de vertébrés. Dans le second, (S2), une zone calcitique à -28 cm de profondeur sépare deux périodes différentes de dépôts ; au-dessus on trouve les témoins de la faune actuelle (Rattus, Apodemus, etc.) en compagnie de Prolagus, en-dessous on trouve associé à Prolagus du lacertidé, un chiroptère et des gastéropodes.

7Niveaux -50 et -55 m : ces niveaux ont livré une importante quantité d’ossements brisés, non en connexion, emballés dans une brèche à matrice argileuse. Contre les parois, les ossements ont été secondairement englobés par des nappes de calcite. On reconnaît Prolagus, Rhagamys,Tyrrhenicola, Episoriculus, Cervus cazioti (fig. 2 et 3), Cynotherium sardous, des lacertidés et de nombreux gastéropodes.

Fig. 2 – Cervus cazioti : bois, niveau -55 m

Fig. 2 – Cervus cazioti : bois, niveau -55 m

Prélèvement paroi.

Cliché : M. Salotti, J. Ferrandini (université de Corse).

Fig. 3 – Cervus cazioti : mandibule, niveau -55 m

Fig. 3 – Cervus cazioti : mandibule, niveau -55 m

Prélèvement paroi.

Cliché : M. Salotti, J. Ferrandini (université de Corse).

Castiglioni 3

8La galerie sud contient les restes de Rattus rattus, Apodemus silvaticus, Capra, Sus et des chiroptères. Dans la galerie nord, à la côte -20 m, un premier prélèvement a mis en évidence Prolagus, Tyrrhenicola, cynotherium, Cervus cazioti, etc.

9Cet inventaire confirme la présence dans le système karstique d’une faune actuelle et d’une faune ancienne. Cette dernière semble caractéristique du Würm moyen à récent.

Datations radiométriques

10À Castiglioni 1, un certain nombre de prélèvements de débris osseux, de coquilles de gastéropodes et de plancher calcitique ont été adressés au laboratoire de géologie du Quaternaire de l’université d’Aix-Marseille 3 pour des datations par radiocarbone. Les premiers résultats sont les suivants :

  • niveau -8 m : débris osseux de Bos et Sus : comptage en cours ;

  • niveau -35 m : escargotière : 860 ± 140 BP ; surface : gastéropodes : 1600 ± 120 BP ; à -30 cm : gastéropodes : 14920 ± 260 BP ;

  • niveau -50 m : plancher calcitique : 31560 ± 1450 BP.

11Ces résultats bruts sont à pondérer en fonction de la nature du matériel analysé, de son enfouissement ou non et des limites de la méthode employée. Ces datations montrent la présence de trois périodes de dépôts et semblent en accord avec l’âge wurmien moyen de la faune ancienne. La présence de Prolagus dans un dépôt daté de 860 BP est un résultat important.

Perspectives pour 1993

12Les résultats positifs déjà acquis demandent à être développés dans plusieurs domaines.

Paléontologie

13Un complément de fouille de Castiglioni 1 est nécessaire en particulier au niveau -55 m pour extraire de la faune supposée la plus ancienne. Pour comparaison, la fouille de Castiglione 3 doit être entreprise. Les études de laboratoires seront poursuivies avec l’aide de Monsieur Baillon, MNHN, pour les lacertidés, de Monsieur Michaux, université de Liège, pour Apodemus, de Madame Real-Testud, MNHN, pour les gastéropodes et de Madame Bonifay, université d’Aix-Marseille 3, pour les gros mammifères.

Sédimentologie

14Sur la base des ensembles sédimentaires mis en évidence, une série d’analyses granulométriques et de minéraux argileux par diffractométrie sera entreprise. Ces analyses permettront de replacer le remplissage dans les cycles climato-sédimentaires du Quaternaire récent.

Datations

15Des datations complémentaires par radiocarbone seront demandées pour les dépôts postérieurs à 15000 BP. Par contre, pour l’ensemble plus ancien, des datations par la méthode uranium/thorium (U/Th) s’avèrent nécessaires. Des contacts ont déjà été pris avec Monsieur J.-L. Rheyss, laboratoire des faibles radioactivités de Gif-sur-Yvette.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Topographie sommaire de la cavité Castiglioni 3
Crédits DAO : M. Salotti, J. Ferrandini (université de Corse).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/23011/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 221k
Titre Fig. 2 – Cervus cazioti : bois, niveau -55 m
Légende Prélèvement paroi.
Crédits Cliché : M. Salotti, J. Ferrandini (université de Corse).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/23011/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 398k
Titre Fig. 3 – Cervus cazioti : mandibule, niveau -55 m
Légende Prélèvement paroi.
Crédits Cliché : M. Salotti, J. Ferrandini (université de Corse).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/23011/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michelle Salotti, Jean Ferrandini, « Oletta – Castiglione » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 20 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/23011

Haut de page

Auteurs

Michelle Salotti

Université de Corse

Articles du même auteur

Jean Ferrandini

Université de Corse

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Michelle Salotti

Université de Corse

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Jean Ferrandini

Université de Corse

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

  • Oletta – Castiglione [Texte intégral]
    Fouille préventive d’urgence (1991)
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search