Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse19962B – Haute-CorseSanto-Pietro-di-Tenda – Monte Rev...

1996
2B – Haute-Corse

Santo-Pietro-di-Tenda – Monte Revincu

Fouille programmée (1996)
Responsable d’opération : Franck Leandri

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Texte intégral

1Le site du Monte Revincu a été retenu comme site privilégié de recherche sur le mégalithisme de Haute-Corse en raison du nombre important de structures mégalithiques repérées dès 1994. Leur étude doit permettre une meilleure attribution chronologique, une réinterprétation typologique et une meilleure définition de la nature des relations entre les différentes catégories de mégalithes et les habitats.

2Le Monte Revincu est placé au cœur d’une zone rocheuse séparant deux espaces favorables à la pratique de l’agriculture (plaine de Casta et Vallée de l’Aliso). Au regard des autres sites mégalithiques insulaires, il illustre le phénomène d’implantation des sépultures mégalithiques de Haute-Corse dans des zones montagneuses difficiles mais toujours en relation avec une ou plusieurs voies de passage naturelles. Les premiers travaux menés en 1995 avaient permis de recenser une forte concentration de monuments répartis sur trois secteurs. La planimétrie générale du site réalisée cette année offre une meilleure vision de l’ensemble sur lequel deux dolmens, quatre coffres bien identifiés et six probables, trois cercles et vingt-deux structures rectangulaires, dont la fonction est encore indéterminée, sont recensés. On peut également signaler qu’au moins cinq statues-menhirs avaient été anciennement inventoriées dans un rayon de cinq km autour du site.

3Les deux dolmens sont placés aux extrémités sud-ouest et nord-est du site : celui de la Casa di I’Urco est situé sur une éminence bien visible depuis les principaux sites d’habitat cernant la plaine de Casta (fig. 1), celui de la Casa di I’Urca domine le col de Tozzola et ses monuments. La contemporanéité des différents monuments est cependant difficile à établir.

Fig. 1 – Planimétrie et coupe du secteur 1 (Casa di I’Urco)

Fig. 1 – Planimétrie et coupe du secteur 1 (Casa di I’Urco)

Relevé et DAO : F. Leandri (Afan).

4Les dolmens du Monte Revincu sont parmi les mieux conservés de l’île. Il s’agit de monuments aériens ou semi-aériens, leur superficie interne dépasse rarement les 3 m2, ils sont inclus dans un cercle de pierres qui peut correspondre à l’arase d’un tumulus. La fonction de ce dispositif paraît être aussi bien liée à un problème de stabilité du monument, qu’à un agencement servant à hisser la dalle de couverture, ou encore à une volonté de rendre le dolmen plus monumental. Une autre catégorie de structure est recensée sur le Monte Revincu, il s’agit de cercles de pierres, dont le rôle reste à déterminer.

5La fouille de deux coffres a livré un mobilier très restreint mais qui paraît relativement ancien au regard des autres coffres fouillés. Le mobilier céramique découvert dans le coffre D, peut être rapproché de celui du site du Monte Grossu attribué au Néolithique final par J. Magdeleine. Deux armatures de trait découvertes, l’une en surface dans le secteur sommital du site, l’autre lors du décapage du tertre englobant le coffre B, confirmeraient cette datation :

  • la première est une armature perçante pédonculée en obsidienne, elle semble appartenir typologiquement à une phase ancienne du Chalcolithique ou au Néolithique final. Cette datation serait confirmée par la céramique mise au jour dans le coffre de la Cima di Suarello ;
  • la seconde en silex gris est une armature de trait avec pédoncule et ailerons, son type apparaît au Chalcolithique, notamment à Terrina et semble perdurer jusqu’au Bronze ancien.

6Le complexe du Monte Revincu, du fait de sa position géographique et de la présence de plusieurs monuments aux typologies variées permet de nombreuses comparaisons et tient une place privilégiée dans les manifestations mégalithiques de l’île.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Planimétrie et coupe du secteur 1 (Casa di I’Urco)
Crédits Relevé et DAO : F. Leandri (Afan).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/23270/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 753k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franck Leandri, « Santo-Pietro-di-Tenda – Monte Revincu » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/23270

Haut de page

Auteur

Franck Leandri

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Leandri

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search