Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse1996Domaine public maritimeAu large de Saint-Florent – Épave...

1996
Domaine public maritime

Au large de Saint-Florent – Épave de Fornali

Fouille programmée (1996)
Responsable d’opération : Pierre Villié

Entrées d’index

Année de l'opération :

1996

Chronologie :

époque moderne

Nature de l'opération :

fouille programmée
Haut de page

Texte intégral

1L’épave a été découverte en 1990, la fouille a débuté en août 1996. Un dégagement des vestiges a été effectué sur une sur­ face de 6 m x 5 m. La végétation a été le principal handicap à ce dégagement. Les posidonies présentaient une coupe de 0,70 m d’épaisseur. Des sondages ont permis de confirmer que l’épave a une longueur de 12 m.

2Une portion de quille de 170 x 210 mm, longue de 4 m, prolongée par un fort brion fait la démonstration qu’il s’agit de l’avant d’un navire. Une contre-quille est parfaitement identifiable. Son épaisseur est de 120 mm. Des entailles à margouillet sont pré­ sentes à raison d’un couple sur deux. La liaison entre les deux parties de la contre-quille est faite par écart en sifflet. Sa fixation à la quille est réalisée par des clous en fer espacés de 650 à 680 mm (soit sensiblement 2 pieds). L’examen des varangues n’a pas permis de mettre en évidence la présence d’assemblages en queues d’aronde pour la liaison avec les genoux. Il est à remarquer que les chevilles en fer de 8 x 8 mm ont été utilisées pour la fixation des genoux sur les varangues. L’intervalle entre deux clous varie de 350 mm à 275 mm (soit 1 pied). Un canal des anguillers de forme triangulaire est présent. Il est très intéressant de noter qu’un couple sur deux est fixé à la quille par une cheville en fer de 18 mm de diamètre. Les virures sont épaisses de 35 mm à 40 mm. L’étude détaillée du bordage sera faite lors de la prochaine campagne. L’élancement de l’étrave peut être facilement déduit de la prolongation de la courbe. Il est actuellement possible de voir un élancement de 4,25 m.

3La présence de tessons typiquement ligures, le fort élancement d’étrave et la fixation alternée des varangues sont des éléments de datation qui permettent de situer la coque au xviie s. En toute logique, il s’agit d’un bâtiment proche de 20 m de long avec un maître couple de 6 m et un tirant d’eau d’environ 1,50 m hors charge.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Villié, « Au large de Saint-Florent – Épave de Fornali » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/23272

Haut de page

Auteur

Pierre Villié

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Pierre Villié

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search