Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse19972B – Haute-CorseAléria – Cité antique

1997
2B – Haute-Corse

Aléria – Cité antique

Relevé d’architecture (1997)
Responsable d’opération : Robert Thernot

Entrées d’index

Année de l'opération :

1997

Nature de l'opération :

archéologie du bâti
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Texte intégral

1Clôturant la campagne de relevés de la ville antique d’Aléria, menée pour le compte de la Conservation régionale des Monuments historiques, la dernière tranche du relevé s’est déroulée au cours du mois de novembre 1997. Cette opération a permis de dresser la cartographie complète des vestiges exhumés et de constituer un fonds documentaire sur les types de bâtiments et les modes de construction du site.

2Les éléments ayant fait l’objet de l’intervention de 1997 sont situés à 120 m au sud de la zone du forum, relevée en 1994. Un petit amphithéâtre d’époque romaine, les vestiges des différents états du rempart (archaïque, hellénistique, et romain), une zone d’habitat antique, ainsi qu’un four à chaux médiéval ont été relevés, décrits et photographiés dans la continuité des principes retenus pour la première phase. Le relevé s’accompagne en effet d’un fichier de description des structures et d’une couverture photographique.

3Le relevé photogrammétrique réalisé par André Carrier, ingénieur-topographe du CNRS­CRA de Valbonne, offre une vision détaillée de la morphologie du plateau sur lequel est installée la ville antique. Le recalage du plan des vestiges sur ce fonds topographique permet de discerner certains aspects de la logique de l’implantation urbaine par rapport au relief.

4Le rebord occidental du plateau est la partie la plus élevée de celui-ci, culminant entre 57 et 60 m d’altitude. Il est marqué par une pente abrupte plongeant vers la plaine alluviale du Tavignano. Le versant oriental en pente douce, ouvert vers les étangs et la mer, se subdivise en deux entités en hémicycle séparées par une zone plane, étirée d’ouest en est, occupant la partie médiane du plateau, à une altitude moyenne de 51 m. C’est sur ce méplat que le forum et les constructions qui l’encadrent ont été implantés. Au nord et au sud de cet ensemble monumental prévalent deux orientations différentes des rues et des îlots, conditionnées par les formes du relief. À l’est, un autre quartier s’organise suivant une trame d’orientation intermédiaire entre les deux précédentes. Au contact des trois quartiers, le plan trapézoïdal du forum et de ses abords permet une articulation entre ces diverses trames. Le rôle charnière joué par le forum sur le plan de l’organisation spatiale est en adéquation avec ses fonctions religieuse, politique, économique et sociale, qui en font le centre de la vie urbaine. Les vestiges urbains du plateau d’Aléria illustrent le caractère adaptable du modèle urbain classique du monde romain, capable d’intégrer au mieux des contraintes géographiques particulières.

Fig. 1 – Site antique d’Aléria

Fig. 1 – Site antique d’Aléria
Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Site antique d’Aléria
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/23304/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Robert Thernot, « Aléria – Cité antique » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 23 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/23304

Haut de page

Auteur

Robert Thernot

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Robert Thernot

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search