Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse19982A – Corse-du-SudPorto-Vecchio – Musuleu 1

1998
2A – Corse-du-Sud

Porto-Vecchio – Musuleu 1

Sondage (1998)
Responsable d’opération : Alain Pasquet
Notice rédigée avec Pascal Tramoni

Entrées d’index

Année de l'opération :

1998

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Texte intégral

1En rive droite du Stabiacciu, la colline de Musuleu domine l’embouchure du fleuve en piémont du Cerchju, puissant relief côtier qui sépare le golfe de Portivechju de la mer Tyrrhénienne. Le site a été découvert de façon fortuite en 1980 à l’occasion de travaux de terrassement.

2À la suite des aménagements récents, le site n’est plus conservé d’un seul tenant mais en plusieurs petits secteurs isolés les uns des autres. Le site a été divisé en deux secteurs ou locus distincts pour l’enregistrement des données. Compte tenu de la nouvelle topographie, chaque locus possède un carroyage indépendant rattaché toutefois à la même référence altimétrique. Le locus 1 se trouve en contrebas et au sud du sommet, entre deux constructions récentes, dans un espace semble-t-il encore intact. Il représente une superficie d’environ 500 m2 soit un secteur rectangulaire de 25 x 20 m. Le locus 2 se trouve immédiatement au sud-est du premier locus, séparé de celui-ci par un ancien chemin. Le locus 2 représente une surface de 1 200 m2 soit un secteur de 30 x 40 m. Neuf sondages, numérotés de 1 à 9, ont été ouverts à la fouille totalisant une surface de 15 m dont 11 fouillés jusqu’au substrat. Le locus 1 a fait l’objet de quatre sondages (S1, S2, S3 et S4) et le locus 2 de trois sondages (S6, S7 et S10). Enfin trois sondages destinés à contrôler l’extension du site ont été réalisés sur ses marges : S5, S8 et S9.

3Les sondages ont permis de reconnaître deux occupations nettement individualisées en stratigraphie, l’une rapportée à un Néolithique moyen indéterminé et l’autre à une phase ancienne du Bronze ancien, pour laquelle les limites du site semblent bien établies. Si l’occupation néolithique n’a livré aucune structure, les principaux résultats concernent l’occupation Bronze ancien. Dans le locus 1, les observations laissent supposer l’existence d’un bâtiment en terre construit sur un soubassement de pierres, incendié et abandonné. Le sol de circulation associé à ce bâtiment est relativement bien conservé dans la partie nord du locus 1, avec un grand vase brisé en place, déposé dans une petite cuvette embouchure contre le sol. Dans le locus 2, la présence d’une seconde construction attribuée elle-aussi au Bronze ancien confirme l’intérêt du site et montre qu’il pourrait s’agir d’un établissement comprenant plusieurs bâtiments. La céramique indique de nettes affinités avec la vaisselle terrinienne. Les formes simples et ouvertes munies d’anses en ruban souvent larges et proéminentes, posées à partir de la lèvre ou placées à mi-hauteur, dominent nettement la série. La vaisselle à perforations en ligne reste très discrète. Le décor en ruban de courtes incisions renvoie explicitement aux productions terriniennes. industrie lithique, peu fournie, reste ubiquiste. Elle est marquée par l’utilisation massive des ressources locales. Les flèches pédonculées sortent du lot et renvoient aux productions terriniennes, mais à l’exception d’une pointe de projectile trouvée en stratigraphie, elles proviennent toutes de ramassages de surface.

4Le site Bronze ancien de Musuleu 1, bien que partiellement détruit, pourrait permettre de documenter les habitats de plein air précédant l’apparition des sites torréens perchés et fortifiés, habitats pour lesquels les données demeurent rares. Par ailleurs, il existe des potentialités d’obtenir, sur ce site, un assemblage fiable d’un point de vue chronostratigraphique et suffisamment étoffé pour permettre une meilleure reconnaissance du Bronze ancien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Pasquet, Pascal Tramoni, « Porto-Vecchio – Musuleu 1 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 24 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/23381

Haut de page

Auteurs

Alain Pasquet

Articles du même auteur

Pascal Tramoni

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Alain Pasquet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search