Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse19982B – Haute-CorseBastia – Place du donjon

1998
2B – Haute-Corse

Bastia – Place du donjon

Opération d’archéologie préventive (1998)
Responsable d’opération : Véronique Rinalducci

Entrées d’index

Année de l'opération :

1998

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération :

Texte intégral

1La place du donjon fait partie de ce quartier d’habitation, « Terranova », loti dans le dernier quart du xve s. afin d’asseoir les fondations du gouvernement génois.

2À ce titre, elle occupe une position privilégiée au cœur du noyau primitif de la Ville de Bastia :au sud du palais des gouverneurs – à l’emplacement du castello primitif éponyme « la bastia »  – et à l’est du palais des Nobles Douze.

3Sur la surface explorée, de l’ordre de 200 m2, trois ensembles de vestiges ont été identifiés immédiatement au-dessous du sol actuel de la place.

4Le niveau inférieur d’une partie de maison représente l’ensemble construit principal. Un espace à ciel ouvert, dont le sol était recouvert d’une calade, se trouvait accolé à une cave carrelée (dégagée partiellement), comportant un pilier. La fréquentation du sol caladé extérieur remontait au milieu du xviie s. tandis que le plan de la maison n’est pas sans rappeler la représentation graphique de Geronimo Caettaneo datant de 1626...

5À l’aplomb du parapet oriental de l’actuelle rampe d’accès au palais des gouverneurs, se trouvait une partie de la barbacane arrondie du milieu du xviiie s., très vite remplacée, au début du xixe s., par l’entrée en pan incliné encore empruntée aujourd’hui.

6Une série de caniveaux creusés directement dans le substrat rocheux et recouverts de dalles de schiste abritait des canalisations en terre cuite témoignant des aménagements hydrauliques successifs de la place, vraisemblablement à une époque relativement récente.

7Ce modeste diagnostic archéologique a en outre permis la collecte d’un abondant mobilier céramique des périodes moderne et contemporaine. De manière générale, nous retenons la prépondérance évidente des faïences italiennes provenant essentiellement de Toscane pour les céramiques résiduelles des xvie et xviie s. et de Ligurie pour les lots, nettement plus abondants, du xviiie s. La présence de céramiques communes et de vases à cuire complètent ce vaisselier assez homogène, complet et richement décoré, dont on distingue bien les productions provençales des productions italiennes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Véronique Rinalducci, « Bastia – Place du donjon » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/23400

Haut de page

Auteur

Véronique Rinalducci

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Véronique Rinalducci

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search