Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCorse2009Domaine public maritimeAu large de Bonifacio – Recherche...

2009
Domaine public maritime

Au large de Bonifacio – Recherche d’une épave dans le golfe de Santa-Manza

Sondage (2009)
Responsable d’opération : Hans-Günter Martin

Entrées d’index

Année de l'opération :

2009

Chronologie :

époque moderne

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Texte intégral

1La campagne 2009 a commencé le 17 octobre avec l’arrivée des participants à Bonifacio et l’équipement du bateau Galiote loué comme base de recherches.

2L’objectif de cette campagne, considérée comme la dernière à Santa-Manza, était dicté par les résultats obtenus au sonar ainsi que par les deux campagnes précédentes (2003 et 2005).

3Les images sonar montrent clairement que le chargement et l’épave sont nettement séparés l’un de l’autre.

4En 2009 restait le problème de l’étude de coque puisque pendant les deux années des campagnes précédentes nous avions pu étudier la cargaison. Nous avons pu constater que celle-ci était principalement constituée de cuvettes ou plats appelés catinelles, produits à Montelupo dans la vallée de l’Arno. Nous avons alors émis l’hypothèse que les marchandises avaient été transportées sur l’Arno vers Pise et rechargées là sur un autre navire plus marin qui a fini par s’échouer en Corse. La céramique étant datée entre 1780 et 1830 nous nous attendions à trouver une épave de navire de type connu à Pise durant cette période.

5L’interprétation de l’image sonar nous permettait de constater, qu’à côté de la cargaison, se trouve toujours là un dépôt de sédiments ayant à peu près la forme d’un navire. Ce type d’image n’apparaît que si l’Épave a causé cette dépression durant un certain temps, soit qu’elle se trouve toujours là, soit que le naufrage a été très violent et que la chute a provoqué un vrai tassement du fond qui s’est lentement rempli de vase et reste ainsi décelable bien des décennies plus tard.

6L’objectif de la campagne était de vérifier la réalité de l’analyse sonar.

7En premier lieu l’axe de la fouille a été choisi, non pas au milieu de l’Épave mais à une de ses extrémités sans que nous sachions s’il s’agissait de l’avant ou de l’arrière du bateau d’après l’image sonar. L’ensemble de l’épave a tout d’abord été marqué et mesuré et nous avons choisi de réaliser une coupe de 4 x 6 m dans le secteur sud. Nous avons utilisé une suceuse à eau au sud de la coupe et une suceuse à air à l’ouest. Le fonctionnement des deux appareils en simultané nous a permis de bien progresser.

8Comme nous nous y attendions ce secteur n’était pas vierge d’artéfacts bien que la densité des objets ait été bien moins importante que dans la zone de cargaison.

9Une pièce particulièrement remarquable est la partie supérieure d’une amphore dont nous avions déjà trouvé des fragments de panse dans une coupe plus au nord en 2005.

10Cette amphore de type Late Roman II est rare et n’appartient pas au chargement qui est plutôt homogène. Cette unique amphore se trouve dans ce secteur par hasard et le morceau supérieur ainsi que les fragments de panse recollent entre eux.

11Durant les deux semaines de l’opération nous avons creusé de plus en plus profond jusqu’à ce que nous soyons sûrs qu’il ne fallait plus s’attendre à aucune découverte. Nous n’avons pas atteint le rocher mais une couche de sédiment très compact de couleur presque noire, d’un âge supérieur à 200 ans de sorte que nous pouvions être sûrs du résultat suivant : le sonar nous a montré l’image d’une épave qui ne se trouve plus là sans que nous puissions dire pourquoi.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hans-Günter Martin, « Au large de Bonifacio – Recherche d’une épave dans le golfe de Santa-Manza » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 22 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/23593

Haut de page

Auteur

Hans-Günter Martin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hans-Günter Martin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search