Navigation – Plan du site
2008

Dax – Centre-ville, quartier Saint-Vincent, faubourgs sud et faubourgs est

Responsable(s) des opérations : Marie-Hélène Roquecave
Notice rédigée par : Zenaïde Lecat et Marie-Hélène Roquecave

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025288

Date de l'opération : 2008 (FP)

1Durant l’hiver 2007-2008, une surveillance archéologique a été prescrite à l’occasion de travaux de pose de nouveaux réseaux d’assainissement, d’eau potable et d’eau thermale qui ont concerné quatre secteurs de la ville de Dax (centre-ville, quartier Saint-Vincent, faubourgs sud et faubourgs est).

2Pour ce qui est du centre de la ville antique, le suivi des opérations, rue des Fusillés, a permis la vérification de la présence d’un cardo,jusqu’alors seulement supposée et de dater sa mise en place probablement à l’époque flavienne ou au début du IIe s. Son entretien régulier a perduré jusque vers le IVe s. ou le Ve s.

3Des traces d’occupation antérieures à l’aménagement de cette voirie ont également été observées à l’emplacement de la terrasse alluviale sur laquelle on supposait déjà l’existence de l’établissement du Ier s. Ces vestiges se sont toutefois révélés peu caractérisables lors de cette observation en tranchée. Rue des Barnabites, des murs et sols appartenant à un ou plusieurs bâtiment(s), installé(s) sans doute dès la fin du Iers. sur un épais remblai, ont été observés.

4Des constructions plus tardives ont également été relevées dans ce secteur sans qu’il soit possible de préciser réellement leurs datations. La quantité de céramique des IVe s.-Ve s., proportionnellement importante, peut toutefois sans doute être considérée comme significative de la vitalité de ce quartier situé à l’intérieur du castrumà cette époque, même si en tranchée, les vestiges se sont révélés peu lisibles.

5En ce qui concerne les quartiers périurbains antiques, rue de la Marne et rue des Maraîchers, tout comme le long du cours Saint-Pierre, cette surveillance a permis de compléter la connaissance des différents états des deux probables domusfouillées par E. Plassot (1998) et F. Gerber (2005).

6Outre ces données sur l’Antiquité, ce suivi de travaux n’a pas été sans apport en ce qui concerne la connaissance de l’évolution des voiries dacquoises et de leur environnement architectural au cours des époques médiévales, modernes et contemporaines.

7Lecat Zénaïde, Roquecave Marie-Hélène

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Zenaïde Lecat et Marie-Hélène Roquecave, « Dax – Centre-ville, quartier Saint-Vincent, faubourgs sud et faubourgs est », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 05 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/2414

Haut de page

Responsables d'opération

Zenaïde Lecat

EP

Articles du même responsable de fouilles

Marie-Hélène Roquecave

EP

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals