Navigation – Plan du site

AccueilRégionsOcéan Indien et TAAF2012La RéunionSaint-Denis, La Possession – Nouv...

2012
La Réunion

Saint-Denis, La Possession – Nouvelle route du littoral (tranche 1)

Opération préventive de diagnostic (2011-2012)
Responsable d’opération : Colette Castrucci
Notice rédigée avec Philippe Pelgas

Texte intégral

1La Nouvelle route du littoral est l’ouvrage routier construit sur l’océan par la Région Réunion entre Saint-Denis et La Possession, afin de remplacer la route actuelle dite en corniche ouverte en 1976 (fig. 1).

Fig. 1 – Vue aérienne de l’actuelle route du littoral

Fig. 1 – Vue aérienne de l’actuelle route du littoral

Cliché : É. Jacquot (Dac-OI).

2Ce grand projet d’infrastructure est le premier dans l’île de La Réunion à être accompagné d’une opération d’archéologie préventive, et entraîna avec lui la continuité de ce service public dans l’océan Indien. Il s’agit également de la première grande opération préventive sous-marine en France. Prescrit conjointement par le Drassm sur le domaine public maritime, et la Direction des affaires culturelles - océan Indien (Dac-OI), sur le terrestre, ce diagnostic a été réalisé par l’Inrap et coordonné par Philippe Pelgas. Il comportait quatre tranches opérationnelles, mises en place entre 2011 et 2012 :

  • une étude documentaire, réalisée par Colette Castrucci avec la collaboration de Laurent Hoarau et Henri-Marcel Mollet ;

  • une phase terrestre, par Thomas Romon, aux deux extrémités de l’emprise (respectivement l’aire de repos de La Possession et la caserne du RSMA-R à Saint-Denis) ;

  • une prospection sous-marine par magnétométrie et sonar, par Philippe Pelgas ;

    • 1 Voir rapport du Drassm.

    une reconnaissance sous-marine en plongée1, par Emmanuelle Miejac et Philippe Pelgas.

3L’étude documentaire avait pour objectif d’accompagner l’ensemble du diagnostic en mettant en évidence le potentiel archéologique des fonds sous-marins (épaves, échouements) et des côtes. S’appuyant sur une bibliographie concernant l’ensemble de l’histoire de La Réunion, l’étude couvre la période allant des premiers témoignages sur la reconnaissance de l’île au xiie s. jusqu’au début du xxe s., en passant par les tentatives d’implantation au xvie s. et la colonisation définitive au xviie s.

4Elle a permis, grâce à l’étude de textes d’archives, de mettre au jour des structures côtières : fortifications, batteries et installations portuaires modestes, voire insuffisantes. Elle rappelle que l’organisation de l’espace et l’aménagement d’infrastructures dépendaient de la volonté de transformer l’île en plateforme de production et d’exportation. Elle souligne aussi l’évolution de sa position géostratégique entre le temps de la Compagnie des Indes et le xixe s., après la perte par La France de l’île Maurice.

Haut de page

Notes

1 Voir rapport du Drassm.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue aérienne de l’actuelle route du littoral
Crédits Cliché : É. Jacquot (Dac-OI).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/24504/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,1M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Colette Castrucci, Philippe Pelgas, « Saint-Denis, La Possession – Nouvelle route du littoral (tranche 1) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Océan Indien et TAAF, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 21 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/24504

Haut de page

Auteurs

Philippe Pelgas

Inrap

Articles du même auteur

Colette Castrucci

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Colette Castrucci

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search