Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine201540 – LandesDax – 28 rue Neuve

2015
40 – Landes

Dax – 28 rue Neuve

Fouille préventive (2015)
Responsable d’opération : Magalie Dartus

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

26708

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Éveha

Texte intégral

1L'emprise de la fouille correspond au creusement d'une fosse d'ascenseur d'environ 4 m2 sur une profondeur de 1,20 m en moyenne. L'immeuble concerné par le projet de réhabilitation, dont l'actuelle façade arrière est alignée sur le tracé de l'enceinte antique, se situe à l'intérieur du castrum du Bas-Empire. Le secteur intermédiaire entre l'actuelle rue Neuve et la courtine occidentale ayant donné lieu à peu de travaux de construction récents, il est moins connu d'un point de vue archéologique que la partie centrale du castrum (secteur de l'îlot central de la Fontaine Chaude). De fait, la profondeur d'enfouissement des niveaux d'occupation et d'habitat antiques y est moins précisément définie. Par ailleurs, ce secteur, qui semble avoir été moins concerné par de grands travaux de requalification défensive et d'aménagement publics durant l'époque moderne et contemporaine, paraît plus susceptible d'avoir préservé des vestiges de l'occupation médiévale qui restent, de façon générale, très discrets à Dax. Des remblais antiques ou médiévaux ? La profondeur de l'excavation n'a pas permis d'atteindre les niveaux archéologiques. En effet il a été observé sur 1,20 m de profondeur seulement deux niveaux de remblais. Le plus ancien se caractérise par un sédiment limoneux brun foncé avec une présence importante de faune. Quelques fragments de tegulae pourraient caractériser une occupation antique mais il pourrait également s'agir d'apports plus tardifs (Moyen Âge ?). La composition de ce remblai semble plutôt correspondre à un extérieur qui aurait servi de zone de rejet au vu de la quantité de faune. Le remblai le plus récent correspond à la construction du bâtiment actuel à la période moderne. La localisation de l'excavation explique l'absence de vestiges à cette profondeur. Elle se situe certes à l'intérieur de la zone dite du castrum du Bas-Empire, mais elle est distante de plus 50 m du tracé supposé de l'ancien rempart antique. De plus le dénivelé actuel entre le cours du Maréchal Foch (9,20 m NGF) et l'excavation s'élève à plus de 0,75 m, il est donc probable que des remblais soient en place sur toute la surface située entre le tracé du rempart antique et l'excavation effectuée ici sans pour autant affirmer la présence de structures archéologiques encore en place. Si elles existent, elles se trouvent à une altitude inférieure à 8,70 m NGF (altitude atteinte lors du sondage). Ce suivi de travaux a donc permis de mettre en évidence l’absence de structure archéologique entre les altitudes 9,94 m NGF et 8,70 m NGF au sein de l'ilot urbain situé entre la rue Neuve et le cours du Maréchal Foch à Dax.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Magalie Dartus, « Dax – 28 rue Neuve » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 03 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/24829

Haut de page

Auteur

Magalie Dartus

Éveha

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Magalie Dartus

Éveha

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search