Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine201540 – LandesSarbazan – Église Saint-Pierre

2015
40 – Landes

Sarbazan – Église Saint-Pierre

Fouille préventive (2015)
Responsable d’opération : Wandel Migeon

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

26744

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Une opération de surveillance archéologique a été effectuée sur le parvis de l’église Saint-Pierre. L’opération a été réalisée à l’initiative du service régional de l’archéologie et de la Mairie de Sarbazan.

2La surveillance des travaux de terrassement caractérisant la première tranche ferme de l’opération, a débuté par la réalisation des tranchées de raccordement des réseaux d’eaux pluviales.

3Cinq tranchées ont été réalisées sur l’emprise des voies de circulation associées au projet d’aménagement du parvis couvrant une surface de 400 m2. Les tranchées du réseau d’assainissement ont recoupé des remblais sableux récents au sommet des sables jaunes qui recouvrent le plateau au nord de l’église. L’ensemble caractérise un carrefour routier ayant fait l’objet d’un décaissement. Une tranchée de pose de réseau électrique, non soumise à surveillance archéologique, a permis d’identifier deux sols de tuileau antique ainsi que le négatif d’un mur orienté sud-nord au sud d’une partie de la villa gallo-romaine de Mouneyres.

4Au nord de l’église, la villa gallo-romaine de Mouneyres a partiellement été fouillée à la fin du xixe s. puis dans les années 1960. Les différents pavements de mosaïques dégagés indiquent une chronologie tardive (ve s. apr. J.C).

5Au sud de l’église, en contrebas du cimetière actuel et près du ruisseau de Castillon, un ensemble thermal romain (balneum) a également été authentifié dès la fin du xixe s., et relié à l’une des deux sources dédiées à Saint-Eutrope.

6Les éléments d’une nécropole paléochrétienne sont matérialisés par deux sarcophages datés du vie s. apr. J.-C. découverts en 1981 au sud-ouest de l’église. Les cinq sarcophages identifiés lors de la surveillance des travaux d’aménagement du parvis viennent compléter cet inventaire.

7Trois états d’occupation du cimetière ont été identifiés à l’issue du décapage. Le premier apparaît avec la découverte des cuves de sarcophages sans couvercles. Leur altitude d’apparition est similaire à celles des deux sarcophages découverts en 1981 (94 m NGF). Le second état est matérialisé par dix-huit inhumations en fosse orientées ouest-est. Elles ont été très dégradées lors du dernier aménagement de la place ainsi que par la pose de réseaux d’électrification contre l’entrée du porche. Les dix-huit inhumations en fosse sont très partiellement préservées dans un espace conservé du cimetière médiéval en partie établi sur une nécropole du haut Moyen Âge.

8Aucune fouille de tombe n’a été réalisée (elle nécessitait la mise en œuvre de la tranche conditionnelle 1, cf. cahier des charges), ne permettant pas d’aborder les questions taphonomiques et biologiques. L’ensemble funéraire du dernier état comporte de nombreuses pièces osseuses en situation secondaire, des amas d’ossements et os épars sur l’étendue du décapage. Sa chronologie se rapporterait à la transition Moyen Âge/Époque moderne. Mais hormis une bague, aucun mobilier archéologique ne cale la chronologie de ces ossements. Le cimetière conserve plusieurs types de structures funéraires et une répartition stratifiée supposée dont les limites à l’ouest n’ont pu être explorées.

Fig. 1 – Vue générale du parvis de l’église

Fig. 1 – Vue générale du parvis de l’église

Fig. 2 – Bague à chaton et pâte de verre de la sépulture 4, état 2

Fig. 2 – Bague à chaton et pâte de verre de la sépulture 4, état 2
Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue générale du parvis de l’église
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/24858/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Titre Fig. 2 – Bague à chaton et pâte de verre de la sépulture 4, état 2
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/24858/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 314k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Wandel Migeon, « Sarbazan – Église Saint-Pierre » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 09 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/24858

Haut de page

Auteur

Wandel Migeon

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Wandel Migeon

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search