Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine201547 – Lot-et-GaronneParranquet – Le Bourg

2015
47 – Lot-et-Garonne

Parranquet – Le Bourg

Opération préventive de diagnostic (2015)
Responsable d’opération : Wandel Migeon

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

26777

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Une opération de diagnostic a été effectuée sur le parking de l’église de Parranquet. Elle a été réalisée à l’initiative du service régional de l’archéologie et de la mairie de Parranquet. Le diagnostic a débuté par la réalisation de deux sondages sur l’emprise du projet de construction. Six autres tranchées ont été réalisées sur l’emprise de la parcelle B1302 associées au projet couvrant une surface de 3 178 m2. Des colluvions argileuses et drainées recouvrent le sommet d’un replat en pied d’un coteau au nord de l’église. Sept pièces lithiques dont cinq trouvées à grande profondeur sont les seuls témoins de la période paléolithique. Entre les deux zones diagnostiquées un sondage recoupe des remblais structurés contenant des matériaux post-antiques. Le premier sondage réalisé sous l’emprise du parking a mis au jour l’angle d’un bâtiment avec l’amorce vraisemblable d’une abside orientée vers le sud-est. La forme architecturale de l’édifice, sa taille, l’épaisseur de ses murs en mortier de terre, la chronologie d’édification proposée et enfin la proximité de l’actuelle église, nous incitent à voir dans ce bâtiment les vestiges de la première église de Parranquet. Son orientation reprend celle de l’édifice actuel ; si l’un des murs est conforme à l’axe de l’église actuelle, le mur en abside sécant se développerait quant à lui vers le sud. Trois sépultures à inhumations en fosse en partie creusées dans le substrat calcaire tertiaire ont été mises au jour dans le second sondage. Les orientations des inhumations varient : soit est-ouest (n = 2) soit sud-nord (n = 1). Leur présence pourrait signifier le développement d’un cimetière du haut Moyen Âge. Cette découverte témoigne de la présence d’édifices religieux sur un site occupé depuis la période romaine. Ce petit monument probablement de l’Antiquité tardive à la transition du haut Moyen Âge invite à une nouvelle analyse de l’histoire de Parranquet.

Fig. 1 – Localisation du départ d’abside et des trois tombes à inhumation avec essai de restitution du bâtiment et superposition du projet de construction

Fig. 1 – Localisation du départ d’abside et des trois tombes à inhumation avec essai de restitution du bâtiment et superposition du projet de construction
Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Localisation du départ d’abside et des trois tombes à inhumation avec essai de restitution du bâtiment et superposition du projet de construction
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/24898/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 472k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Wandel Migeon, « Parranquet – Le Bourg » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 10 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/24898

Haut de page

Auteur

Wandel Migeon

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Wandel Migeon

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search