Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200639 – JuraLavans-lès-Saint-Claude – En Plan...

2006
39 – Jura

Lavans-lès-Saint-Claude – En Planchamps

Fouille préventive (2005)
Responsable d’opération : David Billoin

Entrées d’index

Année de l'opération :

2005

Chronologie :

Protohistoire, âge du Fer

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Cette fouille archéologique préventive s’inscrit dans l’extension d’une Zac sur la commune de Lavans-lès-Saint-Claude (Jura) conduite par la communauté de communes du Plateau du Lizon, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Saint-Claude. Elle fait suite à un diagnostic d’une emprise de 4,5 ha où avaient été identifiées des batteries de fours domestiques (Billoin 2004).

2Deux secteurs distincts totalisant 1 414 m2 ont été étudiés et comprennent chacun une batterie de fours installée en creux dans des dépressions karstiques du socle rocheux. Un grenier sur poteaux complète cette occupation. L’implantation de ces vestiges est fortement conditionnée par les dépressions naturelles de dissolution du calcaire, qui sont les seuls emplacements où il est possible d’effectuer des creusements significatifs du banc rocheux. C’est donc une adaptation à ce sous-sol qui prévaut et met à profit ces dépressions naturelles, les fours s’appuyant systématiquement contre au moins une des parois rocheuses. Leurs morphologies diverses, la présence d’une banquette en pierre dans l’un d’eux et les gros blocs de calcaire chauffés de leurs comblements sont autant d’arguments en faveur de structures de chauffes élaborées, de 2 à 3 m2, à fond plat et de 0,30 à 0,45 m de profondeur. La répartition des trous de poteaux identifiés dans la batterie 1 suggère une structure légère permettant d’abriter ces fours. Bien qu’ils n’aient pas tous fonctionné de manière synchrone, comme l’atteste le recoupement entre les fours 4 et 5, il semble que ces deux batteries de fours puissent répondre à des aires d’un habitat qu’il reste à localiser. L’absence de structures associées et l’espace « vide » entre ces deux pôles d’activités peuvent être interprétés comme de possibles surfaces vouées à des pratiques agricoles, ce que suggère le grenier sur poteaux qui induit le stockage de denrées végétales. L’association entre ce grenier et l’une des batteries de fours suppose une activité domestique liée au traitement des céréales, pourtant aucune graine carbonisée n’a été retrouvée, pas plus qu’un quelconque déchet dans l’hypothèse d’une activité artisanale.

3Le rare mobilier céramique (moins d’une cinquantaine de tessons non-tournés et surcuits) sans aucune forme identifiée, n’est d’aucun secours pour situer correctement la période d’utilisation de ces fours. Seule une datation 14C a fourni les années 801 à 409 av. J.‑C., avec un pic probable en -673 (Ly-13206), plaçant cette occupation lors du premier âge du Fer. Dès lors, la découverte de ces structures de chauffe, peu connues à cette période surtout documentée par le funéraire, renouvelle singulièrement l’occupation de la haute chaîne du Jura, beaucoup plus précoce que ne laisse penser la vision historiographique traditionnelle.

Fig. 1 – Plan d’ensemble de la batterie de fours 1

Fig. 1 – Plan d’ensemble de la batterie de fours 1

DAO : D. Billoin (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan d’ensemble de la batterie de fours 1
Crédits DAO : D. Billoin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25313/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 194k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Billoin, « Lavans-lès-Saint-Claude – En Planchamps » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 21 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25313

Haut de page

Auteur

David Billoin

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

David Billoin

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search