Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200539 – JuraChoisey – Les Malarchies, La Chaille

2005
39 – Jura

Choisey – Les Malarchies, La Chaille

Opération préventive de diagnostic (2005)
Responsable d’opération : Jean-Marc Violot

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique, réalisé aux lieux-dits Les Malarchies et La Chaille sur la commune de Choisey (Jura), a permis la mise au jour de deux sites gallo-romains sur les 8,8 ha de terrains destinés à être aménagés.

2Les terrains concernés par cette opération sont localisés au sud-ouest du territoire communal, entre la RN5 et le canal du Rhône au Rhin. Du point de vue géomorphologique, ils sont situés dans deux zones bien distinctes : la première correspond à la base du versant calcaire qui se développe de la RN5 jusqu’à la plaine alluviale du Doubs ; la seconde est la plaine alluviale du Doubs où la séquence sédimentaire est caractérisée par une succession de dépôts limono-sableux holocènes et tardiglaciaires. Outre la mise au jour d’un horizon protohistorique et d’un chenal d’âge indéterminé, c’est dans cette dernière zone que les découvertes les plus significatives ont été réalisées, à la limite occidentale de l’emprise du projet. À cet endroit, deux bâtiments gallo-romains du ive s. ont été mis au jour et sont associés à plusieurs fossés gallo-romains qu’il n’est pas possible de dater précisément.

3Les vestiges de ces deux bâtiments, distants d’une centaine de mètres l’un de l’autre, apparaissent à faible profondeur. Ils sont composés de fondations, avec parfois une assise encore en place, et de sols intérieurs en terre. Le tout est recouvert d’un niveau de démolition peu épais. Sols et murs portent des traces de feu et de cendres dont l’origine est incertaine : foyers ou incendie ? La superficie de ces bâtiments paraît limitée (14 m de côté) et leur fonction semble surtout utilitaire : habitat ou atelier ?

4La mise au jour de ces bâtiments, proches de la voie antique Besançon-Chalon attestée dès le ier s. de notre ère, enrichit la connaissance de l’occupation du Bas-Empire dans ce secteur, qui paraît à la fois continue et de faible densité.

Fig. 1 – Vestiges du bâtiment gallo-romain mis au jour dans le sondage 30

Fig. 1 – Vestiges du bâtiment gallo-romain mis au jour dans le sondage 30

DAO : J.-M. Violot (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vestiges du bâtiment gallo-romain mis au jour dans le sondage 30
Crédits DAO : J.-M. Violot (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25391/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 113k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Marc Violot, « Choisey – Les Malarchies, La Chaille » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 02 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25391

Haut de page

Auteur

Jean-Marc Violot

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Marc Violot

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search