Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200425 – DoubsBesançon – 7-9 rue Moncey

2004
25 – Doubs

Besançon – 7-9 rue Moncey

Sondage (2004)
Responsable d’opération : Gérald Barbet

Texte intégral

1Le site du forum antique de Besançon est situé à l’intérieur du quartier de la Boucle. Ses vestiges présumés occupent pratiquement un îlot urbain actuel. Cet ensemble monumental longeait sur l’un de ses grands côtés le Cardo Maximus, au nord-est dont l’actuelle Grand-Rue reprend plus ou moins aujourd’hui le tracé de cet axe antique nord-sud.

2Une opération de sondages archéologiques a été effectuée dans les caves du 7 rue Moncey. Ces sondages avaient pour objectifs :

  • d’apporter des éléments de datation concernant la période de construction du forum romain ;
  • d’essayer de connaître la nature des vestiges qui se trouvaient sur son emplacement avant son implantation ;
  • de tenter d’étayer l’hypothèse de l’existence d’un cryptoportique sous son côté ouest.

3Approche méthodologique des prospections et des sondages

4L’emplacement du forum de Vesontio a été localisé au xixe s. à l’occasion des travaux de percement de la rue Moncey, cet axe correspondant assez précisément au petit côté nord-ouest du portique de l’édifice antique. Outre ces travaux rue Moncey, et quelques rares découvertes fortuites au cours du xixe s., les connaissances archéologiques sur ce monument sont restées très lacunaires et n’ont pas évolué depuis.

5Après une étape de repérage et de prospections des caves, le travail a consisté à identifier des murs du forum. Ces structures sont aisément reconnaissables du fait de leur aspect massif (1,85 m de large pour deux des trois murs du portique, 1 m de large pour le troisième), ainsi que de la régularité des parements combinée à un blocage noyé dans un mortier dense blanc dont l’agrégat est constitué de graviers de rivière. Ces structures apparaissent de deux façons différentes dans les caves : soit les murs sont arasés au niveau du sol de la cave sous lequel ils affleurent, soit ceux-ci sont visibles en coupe et peuvent être confondus avec le mur moderne de la cave.

6Dans le cadre de cette première opération, six sondages archéologiques ont été effectués dans cinq caves différentes, mais toutes situées sous l’immeuble du 7 rue Moncey.

7Le choix de l’emplacement de ces sondages a été motivé par la découverte au xixe s., par A. Marnotte, de vestiges appartenant au portique, notamment le mur le plus interne par rapport à la place du forum. Il était nécessaire de débuter ce travail par la vérification de l’existence de ces vestiges qui n’avaient jamais été revus depuis.

8Résultats de l’étude

9Cette première campagne de sondages a permis de retrouver les structures architecturales découvertes au xixe s. et d’en effectuer des relevés topographiques et de niveaux précis. On y a prélevé du mobilier, principalement des céramiques, permettant d’émettre des hypothèses de datations.

10L’information la plus importante que ces sondages ont permis d’obtenir, est certainement la découverte en dessous des structures du forum, d’éléments de constructions liés à une habitation luxueuse de type domus (sols en terrazzo, peintures murales…). Cette habitation a livré un mobilier en tous points comparable à celui de la phase 5 des fouilles du parking de la Mairie (15 à 20 apr. J.‑C.). Cette construction a été arasée dans le deuxième quart du ier s. et certaines structures liées au forum ont été directement posées dessus. Cette découverte vient étayer l’hypothèse selon laquelle la construction de ce grand édifice public a nécessité un programme d’expropriations permettant ainsi de dégager du cœur de l’agglomération antique une vaste zone qui a ensuite permis son édification, sans doute pendant la période Julio-claudienne et plus précisément entre les règnes de Tibère et de Néron.

11Quant à la problématique sur l’existence probable d’un cryptoportique sur la partie ouest du forum, soit approximativement sous l’actuelle rue Moncey, les éléments recueillis dans cette première étude vont servir à étayer cette hypothèse et s’ajouteront à d’autres éléments qui viendront compléter cette recherche. En effet, le dossier sera repris par Audrey Habasque dans le cadre de son DEA à l’université de Bourgogne. L’ensemble de ces travaux est en cours de publication dans la RAE avec la collaboration d’Alberic Olivier.

Fig. 1 – Plan des caves situées au 7 rue Moncey

Fig. 1 – Plan des caves situées au 7 rue Moncey

Relevé : G. Barbet ; mise au net : L. Joan (Inrap).

Fig. 2 – Plan du sondage no 5, situé dans la cave no 4

Fig. 2 – Plan du sondage no 5, situé dans la cave no 4

Relevé : G. Barbet ; mise au net : L. Joan (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan des caves situées au 7 rue Moncey
Crédits Relevé : G. Barbet ; mise au net : L. Joan (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25449/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 612k
Titre Fig. 2 – Plan du sondage no 5, situé dans la cave no 4
Crédits Relevé : G. Barbet ; mise au net : L. Joan (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25449/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 702k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gérald Barbet, « Besançon – 7-9 rue Moncey » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 18 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25449

Haut de page

Auteur

Gérald Barbet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Gérald Barbet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search