Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200439 – JuraIvory, Chilly-sur-Salins – Forêt ...

2004
39 – Jura

Ivory, Chilly-sur-Salins – Forêt domaniale des Moidons

Sondage (2004)
Responsable d’opération : Jean-François Piningre

Entrées d’index

Année de l'opération :

2004

Chronologie :

Protohistoire, âge du Fer

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ministère de la Culture

Texte intégral

1Des prospections de l’environnement du « Camp du Château » à Salins-les-Bains (Jura) ont été entreprises durant l’année 2004 avec la collaboration active de H. Grut, P. Guillot et R. Parisot. Elles s’intègrent dans la problématique d’étude du « Camp du Château » et ont porté sur la localisation de sites anciennement signalés mais non répertoriés avec précision, l’évaluation des indices d’occupation des âges du Bronze et du fer, ainsi que sur l’évaluation de portions de nécropoles mal caractérisées de la forêt des Moidons, sur les communes de Chilly-sur-Salins et d’Ivory. Quelques sépultures ou portions de sépultures ont été repérées sur des tertres considérés comme fouillés dans leur totalité. Le faible enfouissement de certaines d’entre elles nous a incité à procéder à la fouille de celles-ci.

Ivory « Les Moidons », tumulus « Moidons 16 »

2Le tumulus de Moidons-Sepoit 16 a été fouillé par M. Piroutet. Il a fourni neuf inhumations s’échelonnant entre le Ha D1 et La Tène A, de disposition concentrique autour d’une inhumation centrale du Ha D1. Ce tertre était considéré comme intégralement fouillé. Une incinération, située à 2 m de la bordure nord-est du tertre et restée intacte sur quelques mètres carrés, a été détectée et fouillée. Elle était placée sous une dalle calcaire trapézoïdale apparente de 0,60 x 0,75 m. La sépulture était dotée de deux brassards-tonnelet déposés perpendiculairement côte à côte, l’un à plat, l’autre en position oblique. Chacun d’eux était associé à des bracelets filiformes placés à chacune de leurs extrémités. Un anneau filiforme fermé entourait l’extrémité d’un des brassards. L’ensemble était délimité par des plaquettes inclinées qui peuvent avoir constitué un aménagement périphérique ou le bord d’une fosse (fig. 1). Immédiatement sous les bracelets a été dégagée une concentration d’esquilles d’os brûlées dans un sédiment gris foncé.

3Cette sépulture montre donc, au début de l’utilisation hallstattienne de la nécropole des Moidons, la variabilité de certaines pratiques funéraires. La présence de brassards-tonnelets comme unique accompagnement est également remarquable dans la mesure où les sépultures dotées de ces parures sont généralement associées à des inhumations féminines richement dotées qui occupent généralement une position centrale dans le tertre.

Fig. 1 – Ivory (Jura), tumulus « Moidons 16 » : brassards-tonnelet associés à des bracelets filiformes placés à chacune des extrémités

Fig. 1 – Ivory (Jura), tumulus « Moidons 16 » : brassards-tonnelet associés à des bracelets filiformes placés à chacune des extrémités

Cliché : J.-F. Piningre (SRA)

Chilly-sur-Salins, tumulus « Moidons 25 »

4Ce tertre (fig. 2), non répertorié par M. Piroutet, se situe au sud de la nécropole des Moidons. Ne subsistait de ce monument qu’une couronne ovalaire, irrégulière, composée de terre et de dallettes calcaires de 16 m de diamètre, formant un bourrelet d’une hauteur n’excédant pas 0,45 m. La partie centrale avait été complètement épierrée jusqu’au niveau du sol. Les déblais de la masse du tertre avaient été emportés, à l’exception d’un amas de gros blocs et dalles rejetés en tas sur la bordure extérieure sud-est du tumulus. Cette particularité laisse penser que ce tumulus, facilement accessible, a fait anciennement l’objet d’une extraction de matériaux nécessaires à l’empierrement de chemins et que seuls les plus gros blocs, inutilisables à cet effet, ont été abandonnés sur place.

Fig. 2 – Chilly-sur-Salins (Jura), tumulus « Moidons 25 » : plan du tumulus

Fig. 2 – Chilly-sur-Salins (Jura), tumulus « Moidons 25 » : plan du tumulus

DAO: J.-F. Piningre, B. Turina.

5L’unique sépulture conservée se trouvait enfouie à une profondeur de 0,25 m sous la surface du sol actuel. Sa position décentrée dans la moitié est du tertre laisserait penser qu’il s’agit d’une sépulture secondaire. Toutefois, son orientation nord-sud est conforme à celle de la plupart des sépultures centrales des tumulus des Moidons (Piningre et al. 2004). De conservation médiocre, les ossements, réduits à l’état d’esquilles, permettent toutefois d’orienter le corps tête au sud. Des dallettes et plaquettes dressées, discontinues, s’échelonnent longitudinalement au nord et transversalement au sud de la sépulture. Elles peuvent signaler les vestiges d’un aménagement.

6Le mobilier de la sépulture du tumulus 25 présente un assemblage caractéristique des sépultures féminines riches du stade ancien du Ha D1 jurassien. À l’exception de trois sépultures de la Chaux d’Arlier (Bichet, Millotte 1992), l’association d’une parure pectorale à disque ajouré et anneaux mobiles (fig. 3) à d’autres objets métalliques caractéristiques de cette phase ainsi qu’à une cruche est rare dans le Jura et confère à cet assemblage un intérêt particulier. La sépulture de Moidons 25 apporte aussi des précisions sur la position de ce type de parure, placée ici au niveau du bassin. Aucun dispositif de suspension n’a été trouvé et la question du mode de fixation de cet objet reste en suspens. Si la série des bracelets de l’avant-bras droit est bien en place, plusieurs autres fragments du même type se trouvent dispersés. Compte tenu de la position d’un second groupe de bracelets, il serait alors possible d’envisager que l’avant-bras gauche ait pu avoir été replié sur la poitrine, ou que la partie supérieure du corps ait pu connaître des perturbations qu’expliquerait aussi la position de l’agrafe de ceinture déplacée du côté droit.

Fig. 3 – Chilly-sur-Salins (Jura), tumulus « Moidons 25 » : parure pertorale à disque ajouré et anneaux mobiles

Fig. 3 – Chilly-sur-Salins (Jura), tumulus « Moidons 25 » : parure pertorale à disque ajouré et anneaux mobiles

Cliché : J.-F. Piningre (SRA)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Ivory (Jura), tumulus « Moidons 16 » : brassards-tonnelet associés à des bracelets filiformes placés à chacune des extrémités
Crédits Cliché : J.-F. Piningre (SRA)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25478/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
Titre Fig. 2 – Chilly-sur-Salins (Jura), tumulus « Moidons 25 » : plan du tumulus
Crédits DAO: J.-F. Piningre, B. Turina.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25478/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 678k
Titre Fig. 3 – Chilly-sur-Salins (Jura), tumulus « Moidons 25 » : parure pertorale à disque ajouré et anneaux mobiles
Crédits Cliché : J.-F. Piningre (SRA)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25478/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-François Piningre, « Ivory, Chilly-sur-Salins – Forêt domaniale des Moidons » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 23 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25478

Haut de page

Auteur

Jean-François Piningre

Drac Franche-Comté (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-François Piningre

Drac Franche-Comté (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search