Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200439 – JuraTavaux – Prés Monseigneur 1

2004
39 – Jura

Tavaux – Prés Monseigneur 1

Opération préventive de diagnostic et fouille préventive (2003-2004)
Responsable d’opération : Patrice Nowicki

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le projet d’aménagement d’une zone pavillonnaire, de logements sociaux, de bâtiments à caractère commercial au lieu-dit « Les Prés Monseigneur » à Tavaux (Jura) a nécessité un diagnostic archéologique dans le but de déterminer les différentes occupations humaines potentiellement présentes, compte tenu des précédentes études (Zac, Marjoux, déviation…) déjà réalisées sur le territoire communal.

2L’intervention, qui a permis de mettre en évidence plusieurs types d’occupations s’échelonnant de la Protohistoire à l’époque contemporaine, a été suivie d’une prescription de fouille émise par le service régional de l’Archéologie sur les deux zones les plus denses en vestiges.

3La première zone étudiée est à rattacher pour l’essentiel à la période antique, à l’exception de quelques structures indéterminées chronologiquement, de deux structures du haut Moyen Âge (puits, trou de poteau), de fosses et de fossés actuels.

4Neuf bâtiments ont pu être caractérisés sur l’ensemble de la zone décapée. Huit d’entre eux sont constitués de trous de poteaux et peuvent être interprétés comme des greniers. Le neuvième est identifié grâce aux résidus des tranchées de fondation (16 cm maximum) et laisse supposer l’existence d’un bâtiment en matière non périssable servant de grange ou d’étable. L’absence de mobilier caractéristique ne nous permet pas de proposer une datation précise. Les bâtiments sont attribuables à la période antique et sont à rattacher aux structures annexes qui s’échelonnent entre le règne d’Auguste et le iiie s. Ces structures associées sont liées à une activité agro-pastorale : fosses d’extraction, dépotoir, fossés, puits, mares…

5Le décapage de la deuxième zone a mis en évidence trois périodes : le Bronze moyen, le Bronze final IIIb et le haut Moyen Âge.

6Le Bronze moyen est représenté par un puits et le Bronze final IIIb par deux fosses et un puits. Des trous de poteau dessinant des bâtiments pourraient leur être associés, mais leur distinction est impossible, l’absence de mobilier empêchant leur datation précise.

7Le haut Moyen Âge est, quant à lui, représenté de manière certaine par au moins deux bâtiments ; deux autres peuvent leur être associés, mais en l’absence de mobilier, le seul critère de corrélation est leur orientation similaire. Les trente tessons recueillis – dont certains dans les trous de poteaux des deux bâtiments – et une datation 14C permettent de proposer une occupation durant le vie s.

Fig. 1 – Plan général du diagnostic

Fig. 1 – Plan général du diagnostic

DAO : P. Nogués, P. Nowicki (Inrap), d’après le plan topographique du Cabinet J. Cretin-Maitenaz.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général du diagnostic
Crédits DAO : P. Nogués, P. Nowicki (Inrap), d’après le plan topographique du Cabinet J. Cretin-Maitenaz.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25497/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 170k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrice Nowicki, « Tavaux – Prés Monseigneur 1 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 19 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25497

Haut de page

Auteur

Patrice Nowicki

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrice Nowicki

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search