Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200439 – JuraTavaux – Rue du Luxembourg

2004
39 – Jura

Tavaux – Rue du Luxembourg

Opération préventive de diagnostic (2004)
Responsable d’opération : Patrice Nowicki

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Dans la plaine du Finage, au nord-ouest de l’agglomération de Tavaux, le long de la RN73, un projet de construction d’une grande surface a donné lieu à un diagnostic archéologique en bordure de la voie romaine Besançon-Chalon-sur-Saône. Cette opération a été réalisée sur une surface de 10 760 m2. Sur les trente-trois sondages mécaniques réalisés, vingt-et-un d’entre eux se sont révélés positifs. Malgré la présence de perturbations causées par des aménagements de la seconde guerre mondiale, cette opération a permis de mettre en évidence des témoignages ponctuels d’une occupation protohistorique, des vestiges gallo-romains plus conséquents ainsi qu’une inhumation perturbée d’âge indéterminé.

2L’occupation protohistorique se matérialise par une fosse isolée de 2,25 m de diamètre, qui peut être interprétée comme une fosse d’extraction ; cette structure a livré vingt-neuf tessons de céramique composés d’un fond de récipient et de fragments de panse que l’analyse des pâtes permet de rattacher à la Protohistoire sans plus de précision.

3La seconde période d’occupation est attribuable à la période antique et se caractérise par la présence de plusieurs fossés, de cinq fosses et de douze trous de poteaux.

4Les deux fossés les plus importants sont parallèles à la voie romaine ; l’un d’eux avait été reconnu lors de précédentes évaluations archéologiques. Le plus proche de la voie antique a une puissance de 40 cm et montre plusieurs phases de remplissage. Il livre un mobilier gallo-romain qu’il n’est pas possible de dater précisément. Ce fossé avait été attribué au ier s. de notre ère sur le site tout proche de l’aéroport de Tavaux lors d’une opération réalisée par nos soins en 1999.

5Le second fossé, parallèle au précédent, mais situé à 1,40 m en retrait, doit également être mis en relation avec l’axe viaire antique. Il se caractérise par un profil en auge et par un remplissage qui livre à sa base de la sigillée – céramique no 043 de Lezoux de la phase VI – attribuable au milieu du iie s. de notre ère. Il semblerait que cette seconde structure linéaire succède au premier fossé déjà comblé.

6Perpendiculaires à ces deux fossés principaux, d’autres fossés de plus petit calibre, à vocation parcellaire, ont été mis en évidence et sont un témoignage de la mise en culture de cette zone.

7Dans la partie orientale de la zone sondée, la découverte d’une concentration de trous de poteaux et de fosses indique la présence d’une zone d’habitat où un bâtiment au moins peut être identifié. D’après le mobilier exhumé, il pourrait s’agir d’une cellule d’exploitation agricole.

8Enfin, il convient de mentionner la découverte d’une inhumation isolée dans la partie orientale de l’emprise du projet. Très partiellement conservée, ne livrant aucun mobilier, cette sépulture – en l’absence de datation radiocarbone – est d’âge indéterminé et ne peut être associée précisément aux autres vestiges découverts.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrice Nowicki, « Tavaux – Rue du Luxembourg » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 25 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25499

Haut de page

Auteur

Patrice Nowicki

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrice Nowicki

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search