Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200439 – JuraSalins-les-Bains – Camp du Château

2004
39 – Jura

Salins-les-Bains – Camp du Château

Prospection thématique (2004)
Responsable d’opération : Jean-François Piningre

Entrées d’index

Année de l'opération :

2004

Nature de l'opération :

prospection thématique
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ministère de la Culture

Texte intégral

1Le projet de prospections thématiques réalisées en 2004 avait pour objectifs de réévaluer la documentation disponible du site fortifié du Camp de Château et de son environnement entre le Néolithique et le début du second âge du Fer. Cette opération venait compléter l’étude et la publication de la nécropole des âges du Bronze et du Fer de la Forêt des Moidons (Piningre, Ganard et al. 2004). Elle a permis d’établir un inventaire et une documentation iconographique des collections issues des fouilles anciennes de M. Piroutet et de M. Dayet respectivement déposées au Musée des Antiquités Nationales, dans les musées de Besançon et de Lons-le-Saunier, ainsi que dans des collections particulières.

2Conjointement, le dépouillement de la bibliographie et des archives manuscrites de M. Piroutet déposées au service régional de l’Archéologie de Franche-Comté et au musée de Lons-le-Saunier a permis de dresser un inventaire de 267 sites et indices de sites dans un rayon de 10 km autour du Camp de Château, sur les territoires de dix-huit communes. Ce travail documentaire a été complété par des contrôles sur le terrain et une localisation GPS des sites répertoriés, ainsi que par le relevé topographique des structures et des emplacements des fouilles anciennes visibles sur le site du Camp de Château. Ces résultats ont permis de réactualiser les données enregistrées dans la base archéologique du SRA.

3À l’issue de cette enquête qui a été largement consacrée aux témoins des occupations du Hallstatt D et La Tène A, quelques apports viennent éclairer les occupations jusqu’ici moins connues de l’âge du Bronze et du haut Moyen Âge.

4Après une période d’abandon du site postérieurement au Néolithique moyen, une phase d’occupation peut être bien calée chronologiquement entre la fin du Bronze moyen (Bz C2) et le début du Bronze final (Bz D-Ha A1) principalement à partir d’objets métalliques recueillis sur les versants nord du site. Cette phase n’était pas jusqu’ici clairement attestée, à l’exception d’une tête d’épingle à renflement côtelé de type « Les Favargettes » recueillie par M. Piroutet à l’extrémité nord-orientale du retranchement. Le site est ensuite occupé à un stade évolué du RSFO puis à la fin du Bronze final comme le montrent la céramique et quelques objets métalliques provenant des fouilles de M. Dayet le long du rempart occidental.

5Jusqu’ici peu documentée dans son ensemble, l’occupation du secteur salinois à la fin du Bronze moyen se distingue également par la découverte de cinq dépôts de bronze sur les territoires des communes de Pretin, Salins et Saizenay. Mise à part leur situation chronologique, ces dépôts offrent aussi des caractères très semblables par leur localisation en bordure d’escarpements rocheux, par la répartition superficielle des objets dispersés sur plusieurs mètres carrés, ainsi que par leur composition où les fragments de lingots représentent plus de 80 % de la masse totale de métal. Ces découvertes viennent sensiblement étoffer le nombre des dépôts métalliques de l’âge du Bronze, toutes périodes confondues, dans la région salinoise où sept d’entre eux étaient connus anciennement. Cette concentration particulière à l’échelle du Jura met l’accent sur le dynamisme de ce secteur et ouvre des perspectives d’études en relation avec celles de l’exploitation des sources salées locales de Salins et de Grozon.

6L’occupation du haut Moyen Âge n’avait jusqu’à présent que peu retenu l’attention des fouilleurs, plus attirés par les périodes protohistoriques. Un ensemble de mobilier céramique et métallique étudié par S. Guyot provient de la partie la plus haute de l’éperon où sont encore visibles des coffres sépulcraux en pierre, associés aux soubassements maçonnés d’un bâtiment. Le mobilier métallique composé de couteaux, armatures de flèches, boucles et passe-courroie, se range davantage dans un équipement de défense et semble exclure toute présence d’outillage. Chronologiquement, la typologie permet de classer cette tranche d’occupation du Camp de Château entre le vie et le xiie s. en attirant plus particulièrement l’attention sur deux phases : l’une autour du viie s. se maintiendrait jusqu’à l’époque carolingienne, l’autre, qui peut être située autour du xe s. (éperons, carreaux d’arbalètes) , n’exclut pas une continuité jusqu’au xiie s.

Fig. 1 – Le site fortifié du « Camp de Château » occupe l’arête sommitale d’un éperon calcaire dominant la vallée de la Loue et les plaines de la Saône

Fig. 1 – Le site fortifié du « Camp de Château » occupe l’arête sommitale d’un éperon calcaire dominant la vallée de la Loue et les plaines de la Saône

Cliché : J.-F. Piningre (SRA).

Fig. 2 – Mobilier du dépôt du Bronze moyen de Saizenay (Jura)

Fig. 2 – Mobilier du dépôt du Bronze moyen de Saizenay (Jura)

Dessins : J.-F. Piningre (SRA).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Le site fortifié du « Camp de Château » occupe l’arête sommitale d’un éperon calcaire dominant la vallée de la Loue et les plaines de la Saône
Crédits Cliché : J.-F. Piningre (SRA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25527/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 500k
Titre Fig. 2 – Mobilier du dépôt du Bronze moyen de Saizenay (Jura)
Crédits Dessins : J.-F. Piningre (SRA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/25527/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 587k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-François Piningre, « Salins-les-Bains – Camp du Château » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 25 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25527

Haut de page

Auteur

Jean-François Piningre

Drac Franche-Comté (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-François Piningre

Drac Franche-Comté (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search