Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté200070 – Haute-SaôneVesoul – Rocade ouest

2000
70 – Haute-Saône

Vesoul – Rocade ouest

Fouille d’évaluation d’urgence (2000)
Responsable d’opération : Christophe Card
Notice rédigée avec Nicolas Coquet

Entrées d’index

Année de l'opération :

2000

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Texte intégral

1Le terrain se situe à l’extrémité ouest du territoire de la commune de Vesoul, au pied du versant ouest de la colline de la Motte qui culmine à 375 m. À l’Ouest, au Sud et au Nord, la zone, essentiellement des pâturages, est bordée par la plaine inondable de la rivière Durgeon. Le sous-sol est constitué de marnes du Trias recouvertes de limon argileux renfermant du minerai de fer pisolithique.

2L’intervention est justifiée par le projet de mise en quatre voies de la rocade ouest de Vesoul. Les terrains concernés, sont situés au pied su versant ouest de la Motte.

3La colline de la Motte est occupée dès l’époque néolithique et l’on trouve à proximité les camps protohistoriques de Charriez et d’Echenoz. Des prospections aériennes réalisées en 1986 ont permis de repérer des enceintes protohistoriques dans la vallée du Durgeon, dont une à moins de 200 m du présent projet routier.

  • 2 Les zones nord et est de la rocade présentaient des impossibilités de sondages dues aux réseaux sou (...)

4Une série de 26 tranchées dans la zone est du futur diffuseur et 5 dans la ouest a été effectuée2. La profondeur maximale atteinte est de 234 cm dans la tranchée 1. Pour l’ensemble des tranchées, le sol naturel vierge (limon à pisolithe) a été rencontré entre 110 cm et 150 cm sous la surface du terrain. Trois colonnes stratigraphiques ont été relevées dans les tranchées 1, 5 et 6.

5Dans la tranchée 5, à 85 cm sous la terre végétale, une petite fosse ovoïde de 80 cm de diamètre et de 15 cm de profondeur a été découverte, creusée dans le limon à pisolithe. Elle semble isolée.

6Dans la tranchée 6, en bas de pente, le colluvion est mêlé au niveau du contact avec le limon argileux à pisolithe de charbons de bois et de fragments roulés de céramiques noires à gros dégraissant non tournées. Ce niveau d’épandage semble indiquer la présence d’un site à proximité, sans que l’on puisse préciser sa localisation (plus haut dans la pente ?) ou s’il a été détruit pas l’érosion.

7Le matériel recueilli dans la fosse et dans le sondage 6 est datable du Bronze final.

8Les sites d’habitat de hauteur (Charriez, Echenoz) et les enclos repérés dans la plaine du Durgeon nous montre un territoire autour de Vesoul peuplé à la période protohistorique. Il aurait été étonnant que la colline de la Motte ne recèle pas également de traces d’occupation pour cette période. Cette opération permet d’attester, même de façon ténue, une présence humaine du Bronze final au pied de la colline.

Haut de page

Bibliographie

Card C., Merle V. 2001 : Vesoul – R.D. 457 Rocade-Ouest. Rapport d’évaluation archéologique, Besançon, Afan/Drac-SRA, 17 p.

Haut de page

Notes

2 Les zones nord et est de la rocade présentaient des impossibilités de sondages dues aux réseaux souterrains.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Card, Nicolas Coquet, « Vesoul – Rocade ouest » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 25 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/25838

Haut de page

Auteur

Nicolas Coquet

CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christophe Card

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search