Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté199825 – DoubsCommunes de Chevigney-sur-l’Ognon...

1998
25 – Doubs

Communes de Chevigney-sur-l’Ognon et Noironte

Prospection inventaire (1998)
Responsable d’opération : Daniel Daval

Texte intégral

1Une prospection-inventaire a été entreprise en 1998 sur les communes de Chevigney-sur-l’Ognon et de Noironte (Doubs), afin de localiser les nombreuses trouvailles effectuées par Joseph Mollet qui prospecte le secteur depuis des dizaines d’années. L’étude et l’inventaire de l’impressionnante quantité de matériel archéologique ramassé sur les deux communes ont complété ce travail.

2Les parcelles et les zones forestières non visitées auparavant ont été prospectées en 1998, apportant de nouvelles découvertes.

3Trente-quatre sites inédits, dont certains exceptionnels, et quatorze objets isolés ont été localisés et étudiés :

  • trois artefacts moustériens isolés attestent de la présence sur Noironte d’activités au Paléolithique moyen ;
  • une seule station de surface du Paléolithique supérieur et un artefact isolé ont été découverts sur la commune de Noironte ;
  • une belle pointe azilienne provient de l’ouest de Noironte ;
  • une petite station de surface mésolithique a été repérée à Noironte ;
  • la présence de quatorze sites néolithiques sur Noironte et deux sur Chevigney-sur-l’Ognon, dont certains exceptionnels par le matériel lithique découvert, confirme une forte occupation humaine à cette époque dans la moyenne vallée de l’Ognon. Un site où les artefacts sont atypiques et deux objets isolés n’ont pu être déterminés ;
  • pour la période gallo-romaine, six bâtiments ou groupes de bâtisses (deux à Chevigney et quatre à Noironte) ont été trouvés, ainsi que quatre objets isolés. Trois des sites antiques découverts ont été réoccupés durant le haut Moyen Âge ;
  • cinq grandes digues de l’époque moderne (xviie-xviiie s.) ont été repérées sur les deux communes. Elles ne fonctionnaient plus en 1830, aucun plan d’eau ne figurant sur le cadastre napoléonien. Il semble que ce soit l’activité piscicole qui soit à l’origine de la création des étangs. Enfin, une tuilerie a existé à l’ouest du village de Noironte, détruite vraisemblablement au xxe s.

Fig. 1 – Artefacts en silex trouvés sur la commune de Noironte

Fig. 1 – Artefacts en silex trouvés sur la commune de Noironte

Dessins : D. Daval.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Artefacts en silex trouvés sur la commune de Noironte
Crédits Dessins : D. Daval.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/26102/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 583k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Daval, « Communes de Chevigney-sur-l’Ognon et Noironte » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 23 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/26102

Haut de page

Auteur

Daniel Daval

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Daval

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search