Navigation – Plan du site
2008

A65 – De Captieux à Bostens

Section 2a
Responsable(s) des opérations : Farid Sellami
Notice rédigée par : Farid Sellami

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 025255

Date de l'opération : 2008 (EX)

1La section 2a débute à Captieux au nord et s’achève à Bostens au sud, et se compose d’une dizaine de courts tronçons discontinus. Elle se développe de part et d’autre de la section 2b, centrée sur l’anticlinal de Roquefort. L’objectif de la section 2a a été essentiellement paléo-environnementale au début. En l’absence d’indice d’occupation connu, selon la carte archéologique, les diagnostics ont été orientés vers la recherche d’anciennes dépressions humides (lagunes) pour tenter de caractériser la nature du paysage et éventuellement expliquer la rareté des occupations.

2Les résultats des sondages ont montré deux zones différentes. La première comporte les parcelles situées dans les communes de Retjons et de Captieux alors que la seconde réunit les parcelles des communes de Pouydessaux et Bostens.

3La première zone se caractérise par une topographie régulière et par la formation d’un sol podzolique à horizon d’alios très développé, fortement induré par le fer et les jus organiques. Un lessivage intense est enregistré dans horizon éluvié. Il reflète des percolations hydriques importantes montrant un engorgement régulier en eau du sol. En témoigne l’ennoiement de la majorité des sondages qui ne sont pourtant profonds que d’un mètre en moyenne. Cette saturation à faible profondeur est probablement en relation étroite avec la présence de lagunes sur la périphérie du tracé notamment au nord du village de Retjons. En tout état de cause, ce milieu, entre le nord de Retjons et le Sud de Captieux, est marqué par une large concavité qui peut expliquer la canalisation en son sein des eaux souterraines.

4Ces mêmes sondages n’ont révélé aucun artefact. Cela conforte l’hypothèse de l’absence d’occupations humaines. Seuls des tessons de céramique moderne attestent de l’exploitation de résine de pin, dont la pratique est largement connue dans les Landes.

5La seconde zone, quant à elle, se distingue par un paysage ondulé. Il est drainé par des cours d’eau comme le ruisseau de Corbleu. Le sol est représenté par un podzol, mais il est moins développé que celui observé dans la première zone. L’horizon d’alios n’est présent que dans les zones dépressionnaires. Le sol est donc relativement bien drainé diminuant ainsi son engorgement en eau. Cet équilibre est en relation directe avec la formation des vallées. Celle de Corbleu a été clairement occupée depuis l’Antiquité.

6Deux sites ont été d’ailleurs découverts sur les rives de cette vallée et dans ces environs. Le site de Corbleu a été mis au jour sur la basse terrasse du ruisseau. Il est attribué à une occupation médiévale, dont les fosses et les fossés se distinguent peu dans le sol podzolique.

7En revanche, le site de Loustalet est situé à un kilomètre au nord du ruisseau sur un replat interfluvial. Il s’agit d’une nécropole de l’âge du Fer. Les structures anthropiques sont emballées dans un sol brun lessivé.

8Bien que peu nombreux, les témoins d’occupation humaine repérés dans la section 2a ont contribué à la connaissance du contexte archéologique de cette zone et de son milieu physique. Les résultats de l’analyse géomorphologique et pédologique montrent que la régularité de la topographie actuelle masque une importante variabilité des paysages.

9SELLAMI Farid

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Farid Sellami, « A65 – De Captieux à Bostens », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Aquitaine, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 02 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/2643

Haut de page

Responsable d'opération

Farid Sellami

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals