Navigation – Plan du site

AccueilRégionsBourgogne-Franche-Comté1996InterdépartementalCommunes de Béthoncourt (25), Orn...

1996
Interdépartemental

Communes de Béthoncourt (25), Ornans (25) et Étrelles-et-la-Montbleuse (70)

Prospection inventaire (1996)
Responsable d’opération : Hélène Morin-Hamon

Texte intégral

1La paléométallurgie extractive et la réduction du fer connaissent depuis de nombreuses années un intérêt prioritaire sous l’égide du programme H.03 « Mines et métallurgie de l’Antiquité à l’époque Moderne » (Programme du Conseil national de la recherche archéologique et du CNRS). La préparation mécanique des minerais de fer, quant à elle, n’a pas encore fait l’objet d’une étude spécifique en France. La minéralurgie des minerais de fer sédimentaires constitue un domaine d’étude encore totalement inédit.

2Les prospections réalisées en 1995 et 1996 ont permis de localiser des vestiges d’installation de lavage du minerai pisolithique. Le site d’Étrelles-et-la-Montbleuse, qui fait l’objet d’une étude spécifique, comptait plusieurs ateliers de lavage du minerai de fer dont les traces ont pu être retrouvées sur le terrain et localisées.

3Le plus important, le site de Bellevaivre, couvre une superficie de 7 ha. Il est établi en sous-bois sur la rive droite du ruisseau de Bretenou qui prend sa source en limite de commune. Le substratum de la région où se situe l’atelier, est constitué d’argiles et de sables du Pliocène. Il est couvert par endroit d’un manteau cénozoïque représenté par des dépôts résiduels : limons des plateaux résultant de l’altération des formations tertiaires et de colluvions quaternaires. Grâce à un état exceptionnel de conservation, les structures découvertes sous couvert forestier permettent de restituer l’essentiel des aménagements d’un atelier de lavage à grande échelle et d’en comprendre le fonctionnement.

4La découverte récente et totalement inédite de sites de préparation mécanique, comme celui d’Étrelles-et-la-Montbleuse, permet désormais d’envisager la mise au jour d’autres ateliers et d’interpréter certaines structures en élévation ou en dépression mal ou non définies jusqu’ici dans le paysage. Ce travail est indissociable d’un dépouillement systématique des archives : archives nationales, départementales et archives de la Bibliothèque de l’École des Mines à Paris.

5D’après la qualité de conservation de ses vestiges et la diversité de ses structures, le complexe des ateliers de la Montbleuse apparaît comme un site modèle. La conduite d’une opération de décapages, voire de fouilles permettrait d’affiner la chronologie du site et surtout d’étudier avec précision ces différentes structures de lavage, leur fonction et leur dynamique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Morin-Hamon, « Communes de Béthoncourt (25), Ornans (25) et Étrelles-et-la-Montbleuse (70) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Bourgogne-Franche-Comté, mis en ligne le 01 septembre 2019, consulté le 24 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/26498

Haut de page

Auteur

Hélène Morin-Hamon

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hélène Morin-Hamon

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search